La vie, c’est comme un film, ou plutôt comme un jeu

Dernièrement en regardant un film, il m’est apparu ceci.

Pour créer un film, il faut d’abord inventer un scénario qui raconte une histoire. Ensuite, il faut des décors et des personnages qui sauront faire passer des messages. Le budget est également important pour financer la réalisation. Le mélange de tous ces paramètres peut donner des productions plus ou moins réussies. Un film à petit budget, tourné dans des décors limités avec peu d’acteurs par ailleurs inconnus, fera un tabac, alors qu’une superproduction aux décors de rêve, entrainant de nombreux acteurs célèbres dans un scénario compliqué laissera un goût fade et inachevé. Tous les cas de figures sont possibles créant une diversité de productions. Pour moi, ce qui est important, c’est l’originalité du scénario dans la simplicité et la vraisemblance au service d’acteurs qui vivront pleinement avec leur coeur ce scénario. Pas besoin ici d’être beau ou célèbre.

Vie

Je fais ici un parallèle avec nos existences. Nous sommes tous, consciemment ou pas, les Créateurs de nos propres existences. Nous sommes tous ici sur cette planète pour cela. Ce sont nos pensées qui créent dans la matière. Nous créons d’abord un but à atteindre et fignolons les scénarios en alignements. Nous sommes les acteurs principaux et actifs alignés sur notre Vérité. Nous choisissons ensuite les autres personnages que nous voulons voir participer et aussi les décors dans lesquels les actions se déroulent. Puis nous confions tout cela à notre divinité qui se charge d’assembler les pièces de la mosaïque et de trouver les chemins les plus courts et les plus simples pour la réalisation finale. Quel que soit le budget, il est pris en charge par notre Lumière. L’important  n’est pas ce que nous créons, mais bien dans quel * état d’Esprit * nous le faisons. Quand nous quitterons ce jardin d’expérimentation et de jeux, il ne restera ici que l’Amour que nous aurons déversé sur cette planète.

Car la vie est comme un jeu. Nous expérimentons avec les autres dans l’amour partagé et nous nous faisons plaisir. Ces jeux collectifs ne peuvent être achevés qu’à un niveau d’Intelligence Supérieure, qui comme un chef d’orchestre dirige la symphonie fantastique et veille à ce que chacun des acteurs trouve sa partition. Pour participer à cette fête, il faut d’abord tirer la chasse d’eau sur les notions de péchés et autres karmas qui sont des produits de la matrice du contrôle du mental. Ces deux notions n’ont jamais, ô combien jamais été liés à la Source. Ce sont deux illusions de plus, dont certains religieux et autres gourous pseudo-gélatineux spirituels se servent pour nous asservir. Est ce que l’Amour Inconditionnel réclame des comptes ?!! Nous sommes ceux qui nous jugeons cruellement et empêchons ainsi le jeu d’amour de prendre mouvement. Dans l’Unité, il n’y a pas d’ego, de mental et de divin séparés, car tout fait UN. Tout a sa juste place. Il n’a que NOUS.
Alors traversons la grande illusion originelle de croire que nous sommes séparés, pour entrer enfin dans la danse de la Vie qui se faufile dans le moment présent.

Ce jeu d’Amour et de Vie est simple, silencieux et discret, car les Dieux amoureux voyagent incognito… et sans bagages.

Laisser un commentaire