Trajectoire mentale

Notre incarnation dans la matière nous amène à vivre dans plusieurs dimensions  à la fois, les trois dimensions spatiales, le temps, et le mouvement selon le cas. Avec  les cinq sens qui complètent le tableau. Ces caractéristiques et expériences liées à la matière ont une influence évidente sur notre façon de structurer et de percevoir nos pensées, notre personnalité, nos choix de vie.

Moment présent

La notion de temps lie l’homme à la vie, car même dans un état dépressif total, où rien ne bouge, donc sans aucun objectif, il y a toujours la mort pour indiquer une direction, donc un mouvement dans le temps. Revenons dans le cadre d’une vie équilibrée, nous avons tous des attentes, des objectifs, ou simplement des suppositions que nous formulons mentalement. Que nos actions dans le moment présent soient justes ou fausses, bonnes ou mauvaises, comme le temps s’écoule nous avançons vers le résultat. C’est cette notion de « trajectoire » que je souhaite aborder avec vous ici.

Cette trajectoire que nous pouvons visualiser mentalement, notre esprit va l’imaginer comme la trajectoire d’un objet dans l’espace. Nous allons même lui donner plus ou moins de vitesse, avec des expressions comme « foncer vers l’objectif ». Et souvent nous sommes cette petite capsule qui fonce, qui ressent bien sa trajectoire, et qui sait exactement où elle va. Cette visualisation est possible parce que nous copions des principes existants dans la matière pour les coller dans nos pensées (l’invisible).

Tout ceci est l’un des pièges que notre mental construit et dans lequel nous tombons facilement. Il n’y a que le moment présent qui existe, le passé et le futur sont des projections du mental. Nous ne sommes pas dans le moment présent si nous nous percevons comme ayant une trajectoire. C’est sûr que c’est plus simple de se sentir vivre dans l’instant en étant seul. Les contraintes sociales, notre éducation, les habitudes et l’égo font qu’il est très difficile d’être dans le moment présent avec d’autres personnes. C’est encore plus difficile lorsque nous rencontrons quelqu’un pour la première fois quand il y a tout un tas de convenances.

Nos rencontres sont des échanges de trajectoires, nous écoutons d’où viennent les autres, où ils en sont dans leurs projets, et nous décrivons les nôtres. Ce sont des récits du passé et des évocations de projets, pour fixer une nouvelle date pour se revoir et refaire la même chose. Ce sont des trajectoires qui se croisent, sans jamais vraiment se rencontrer. Au mieux certaines de nos trajectoires vont trouver une direction commune avec celles d’autrui pour un certain temps.

Je rêve d’un monde où l’on peut rencontrer quelqu’un sans se parler dans un premier temps. Simplement se plonger dans le regard de l’autre, sentir son énergie, se tenir les mains, se serrer dans les bras. Puis après un temps non défini par un quelconque protocole de bienséance, échanger quelques mots, ceux qui viennent intuitivement, sans but, sans objectif, autre que celui de partager ce que l’on ressent dans le moment présent. Et seulement après ces échanges dans le cœur, parler de nous, de notre vie, de nos projets.


 

Commentaires

  1. Kikou 😉
    J’ai découvert ce que tu décris dans ton récit en me posant prés de vous Bon il manque le regard langoureux … ou pas… des premiers instants (sourire) :p
    Nous étions des inconnus
    Je veux juste dire que se fût une expérience merveilleuse J’avais un but sans en avoir et nous avions déjà pris contact L’expérience reste un des instants les plus magiques, les plus énertiques qu’il m’a été donné de vivre, que j’espère renouveler 😉
    Rencontrer une personne tel que tu le décrits doit être une expérience formidable
    J’apprends réellement que nos désirs émis avec le cœur s’accomplissent
    Je nous souhaite de magnifiques rencontres faites de belles énergies

    Plein de bisous de l’Elfe qui pense quotidiennement à vous

  2. Au sujet des trajectoires et du mental Moi je fais une pause J’essaie de me recentrer à l’instant présent et éviter de demander des choses dont je n’ai pas besoin ou qui restent trop virtuelles J’apprends à faire avec ce que j’ai autour de moi 😉 Pas facile Je consomme encore de trop, mais j’avance Vous m’aidez à comprendre ce qu’est le mental Merci

  3. C’est exactement cela, apprendre à faire avec ce que nous avons autour de nous. Le moment présent est un monde à une dimension, donc un point. C’est l’Univers qui place ce qui est visible à partir de ce point et qui fait défiler ce qu’il faut devant lui.
    Merci à toi d’exister.
    Bises.

  4. Oui c’est ça 😉 pas encore facile pour moi de tout unir dans la “réalité” Mais j’ai un bon livre qui m’accompagne en ce moment “La vie des Maîtres” 😉 ça aide aussi
    Merci à vous d’exister <3

Laisser un commentaire