Synchronicité et fluidité sont les partenaires de la danse de la Vie

Le mouvement de la Vie est tout, sauf ce que nous projetons et programmons avec soins. En effet, l’espace illimité et l’inconnu nous font peur. C’est pourquoi nous bâtissons notre futur avec toutes les sécurités et assurances possibles. Néanmoins, si nous savons prêter attention aux petits signes, aux synchronicités et si nous apprenons à nager dans la fluidité du courant, alors la Vie se dévoile et s’offre à nous comme une expérience extraordinaire et pleine de jeux.

papillon

Hier j’ai revu avec plaisir le film « Le battement d’ailes du papillon ». Il a été dit qu’un petit froissement d’ailes dans l’océan atlantique peut entrainer un cyclone dans l’océan pacifique. Dans ce film, notre héros rencontre par synchronicité une personne dans le métro qui lui prédit qu’elle va rencontrer son âme sœur. Tout ceci lui parait peu probable, car notre héros est bien occupé à sa survie. Le scénario de départ nous parait bien éparpillé, impliquant d’autres acteurs (avec leurs problèmes quotidiens ) dont on se demande ce qu’ils viennent faire dans cette comédie. Puis en lâchant prise, nous nous apercevons que l’univers commence à conspirer intelligemment et avec humour pour faire rencontrer deux personnes qui se sont déjà manquées (quand ce n’est pas le moment…). La Vie utilise alors toutes sortes de stratagèmes ingénieux, favorisant les rencontres et utilisant l’existence des autres pour réaliser son objectif.

 

Chaque détail a son importance cruciale, comme un petit caillou blanc ou un cafard téléguidé malgré lui. La fluidité de l’existence entraine chacun à travers des expériences et des leçons de vie plus ou moins confortables. Autant de petits événements qui s’associent pour en créer un plus grand. Pierre après pierre, l’édifice est bientôt bâti, dont le sommet hébergera la rencontre finale tant désirée : le face à face masqué de nos deux âmes sœurs médusées.

 

Cette danse de la Vie, nous la retrouvons aussi dans le dernier court-métrage de Disney : Paper Man.

Ici également, une rencontre inattendue dans le métro américain fait rêver un jeune homme en mal de vivre qui part à la conquête de cet amour qui semble lui manquer. Que la vie lui semble laide et triste lorsque toutes ses tentatives répétées, basées sur des stratagèmes mentaux et émotionnels sont vouées à l’échec. Alors, désespéré, il lâche prise… C’est le signe que la Vie attendait pour l’emmener dans son tourbillon.

Malgré lui, notre héros se laisse alors entraîner par la fluidité intelligente du courant de l’existence. Sans effort, comme un enfant qui participe à un jeu de piste, il finira par retrouver le trésor de son cœur qu’il a tant convoité.

Ainsi est née la vibration de l’Amour : intelligente, malicieuse et pleine d’humour.

 

Tous les jours la Vie nous chuchote de danser avec elle. Elle nous demande de lui faire confiance sans conditions afin qu’elle puisse nous aider à réaliser nos rêves les plus fous, ceci en s’amusant avec les autres. C’est ce à quoi nous sommes invités ici et maintenant. Il n’y a jamais eu de meilleurs temps.

Savons nous encore écouter dans le silence de notre cœur ?

 


 

Laisser un commentaire