Des soupes crues, onctueuses

J’aime beaucoup cette base de soupe crue qui permet d’obtenir une consistance assez onctueuse, à condition d’avoir un bon blender.
Elles sont issues du site d’Irène Grosjean, Santé et naturopathie.

 
Des soupes crues, onctueuses
 

Pour pratiquement toutes les soupes, vous mettrez gros comme une noix d’oignon cru, une cuiller à dessert d’extrait de bouillon de légumes sans sel type Oswald ou Rappunzel, une cuiller à soupe de purée d’amandes, un quart ou un demi avocat par personne dans le bocal du mixer.

Soupe crue au cresson, aux épinards
Vous ajoutez à la préparation de base, une demi botte de cresson par personne, auxquelles vous ajouterez quelques brins de marjolaine, un peu de noix de muscade et une ou deux gouttes d’huile essentielle de coriandre que vous mixerez avec l’eau bouillante nécessaire pour en faire une purée liquide et homogène.

Soupe aux champignons frais ou secs et morilles
Laver rapidement sans les faire tremper et sans les éplucher, cinq à six champignons de Paris, de pré ou de forêt avec quelques brins de persil et une gousse d’ail par personne que vous ajouterez à la préparation de base et mixerez comme les précédentes. Pour l’améliorer encore, vous pouvez ajouter quelques champignons secs, des cèpes ou des morilles.

Soupe aux carottes
Vous ajoutez à la préparation de base, une ou deux carottes avec un brin d’ail, d’oignon et de persil et deux ou trois feuilles de sauge et continuez comme pour les précédentes.

Soupe aux poivrons rouges
Si vous mettez un poivron rouge par personne, gros comme une noix de gingembre coupé en petits morceaux que vous ajouterez à la préparation de base pour avoir une soupe aussi originale que délicieuse.

Soupe au chou fleur au curry
Ou soupe de légumes variés, avec un reste de crudités non assaisonnées ou des légumes lacto-fermentés auxquels vous ajouterez les aromates de votre choix et servirez avec un peu de ciboulette ou de cerfeuil. Si ces soupes doivent attendre, vous les laisserez l’hiver au bain-marie ou l’été au frigidaire. Ces quelques idées pouvant s’étendre à l’infini. L’essentiel étant que les légumes soient crus et que les soupes soient délicieuses.

Soupe aux orties
Vous ajoutez à a la préparation de base, un bocal plein d’orties fraîchement coupées ou une grosse poignée d’orties sèches, une dizaine de brins de coriandre fraîche, une cuiller à soupe d’origan sec, vous aurez une savoureuse soupe d’orties que je recommande à tous les dépressifs.

Commentaires

Laisser un commentaire