La santé, le partage et l’amour sont l’avenir de l’être humain

Dans le monde actuel il y a des thérapeutes qui pompent l’énergie de ceux qui viennent les consulter… il est tentant de s’approprier l’énergie des autres. On enseigne ce qu’on a à apprendre.

La véritable guérison se passe dans la démarche, alors il y a perversion lorsqu’on commence à prendre à l’autre son cheminement, si on le fait à sa place il y a usurpation, on lui prend sa guérison, on le vampirise. On n’est pas un humain aimant en faisant cela.

Santé & Souverainté

Une partie de la guérison réside dans le fait de s’approprier sa propre guérison, de prendre l’initiative, de faire la démarche et d’arrêter d’être soumis, c’est cela le chemin vers la Souveraineté.

Nous avons choisi d’être une porte ouverte sur un Grand Tout, sur un souffle d’air frais, sur Dieu, sur la régénération, sur la santé. Nous sommes tous à même de recevoir des révélations sur notre propre être, sur notre propre corps, sur notre propre spiritualité.

Nous avons choisi de vous tendre la main pour vous lancer vers le seuil de votre aventure, de votre apprentissage, de votre découverte de vous-même. Vivez ce que nous vous proposons à travers nos expériences, mettez-le en action, mais nous ne ferons pas le chemin pour vous.

Nous ne sommes pas des prescripteurs, nous sommes des enseignants, tout est déjà sur le site, toutes les informations sont déjà là, lisez les textes et regardez les vidéos.
Nous enseignons la pleine santé, dans une transformation globale de l’individu. Prenez ce qui est important pour vous, ce qui vous nourrit et rejetez le reste, ça n’a aucune importance. Ce sont uniquement les prises de conscience qui vont vous permettre de faire des bonds en avant.

L’humain qui enseigne, comme l’humain qui apprend, est en évolution constante. C’est un échange d’expériences, où le “maître” (ou guide), a simplement quelques encablures d’avance sur son “élève”.

Le nouveau monde est celui dans lequel chacun est en pleine conscience, responsable, décisionnaire de ses actes, et fondamentalement aimant. Tout ce qui n’est pas amour est à rejeter : c’est le doute, l’usurpation, la démission, s’arroger une autorité, faire croire à l’autre qu’on a une solution pour lui et de jouer sur ses peurs, ses manques, ses carences.

L’amour de l’autre c’est surtout le partage de l’expérience dans le respect de la Souveraineté de chacun.


 

Commentaires

  1. Très très bon article Philippe. En effet :

    – le thérapeute ou le praticien n’est pas un Dieu, juste une personne qui a des connaissances à faire partager. Il aide à donner des clés que chacun est libre de mettre en pratique dans sa propre vie pour son évolution personnelle.

    – le thérapeute ou le praticien doit, pour faire sa pratique de façon juste, avoir fait un travail sur lui-même avant toute chose. C’est de cette façon seulement qu’il pourra aider les autres, sans passer par l’ego et les transfères multiples et variés sur le patient ou le client.

    – enfin, comme tu le dis bien, les deux choses les plus importantes sont l’Amour et le Partage, quoi que l’on fasse, praticien ou pas !

    Bonne soirée 😉

Laisser un commentaire