Réactivité et sensibilité

Réagir à quelque chose peut sembler être le signe d’une sensibilité, mais en fait la réaction n’est pas sensible. La réaction est une façon conditionnée de répondre à une situation. Toute réaction vient vraiment du passé, car elle fait partie de la façon dont vous avez été conditionné.  Et puisqu’elle vient du passé, elle n’est jamais totalement adéquate au moment présent.

La sensibilité est perdue quand vous êtes réactif. La vraie sensibilité vient quand vous êtes absolument présent dans une situation, quand vous reconnaissez que les choses sont telles qu’elles sont, quand vous faites face à la situation telle qu’elle est. Dans ce cas vient une énorme sensibilité, et avec vient aussi l’intuition.
 
 
Réactivité et sensibilité
 
 
C’est seulement quand vous ne résistez plus intérieurement que les facultés intuitives surviennent en vous. Aussi longtemps que vous résistez intérieurement, et la réactivité est toujours une forme de résistance, les facultés intuitives ne peuvent réellement survenir, car ce qui agit est le vieux conditionnement.

L’intuition vient de la présence, du moment présent, donc amener la « présence » à une situation signifie que vous devenez absolument sensible. C’est une vitalité et un pouvoir plus profond que ce qui peut se dégager de quelqu’un qui réagit. Parfois une réaction peut sembler très passionnée, mais en réalité c’est le passé conditionné qui agit. Ce n’est pas la vraie passion, c’est l’égo qui veut ceci ou cela, qui veut manipuler la situation. Ce n’est que par la « présence » qu’émerge la vraie sensibilité.

Laisser un commentaire