Le psyllium, une plante précieuse

Le psyllium permet de nettoyer la paroi des intestins, afin d’améliorer l’assimilation des nutriments et l’élimination des déchets. Le psyllium est le meilleur régulateur de la fonction intestinale. Vous allez aux selles tous les jours ? Vous êtes tout de même concerné.

Le Psyllium ou Plantago Ovata ou Plantain des Indes, est une plante vivace dont on utilise les graines (cosses). Les sommets de tiges portent des épis courts et de petites fleurs jaune pâle. Le fruit du psyllium est une capsule renfermant quelques graines.

 
Le psyllium, une plante précieuse
 

Le psyllium ne contient aucun additif, il est totalement dépourvu de gluten. Il se présente sous forme d’une poudre grossière constituée de l’enveloppe de millions de graines minuscules (psyllium vient du grec psyllos qui veut dire puce). Lorsqu’on le mélange a des liquides il se forme rapidement une sorte de gel.

On peut le mélanger aux repas, ou le mélanger simplement avec de l’eau dans un verre, 20 cl d’eau par cuillère de psyllium. Commencez avec une cuillère à café de poudre de psyllium par jour, puis augmentez la dose jusqu’à une cuillère à soupe 3 fois par jour. Selon l’Agence européenne du médicament, on peut prendre jusqu’à 40g de psyllium par jour (EMEA 2006b).

Il peut être utilisé plusieurs mois sans problèmes, même sur des intestins irrités. Puisqu’il  n’est pas digéré, il n’aura aucune interférence pendant un jeune ou une autre cure.

 
Le psyllium, une plante précieuse
 

Le nettoyage des parois intestinales est une des actions les plus bénéfiques à faire pour la santé. Au fil de la vie les parois s’encrassent. Elles ne s’encrassent pas ou très peu avec une nourriture saine (végétalien, cru, bio), mais les personnes qui ont connu ce type d’alimentation depuis leur naissance sont très rares.  Sachant que les intestins servent à assimiler les nutriments, lorsqu’ils sont encrassés (c’est le cas chez 99,99% de la population) ils ne peuvent plus faire correctement leur travail. Ce qui induit des carences, des manques d’énergie, et donne un terrain propice aux maladies.

Voir aussi l’article de Jacques :
https://www.vivresanslimites.org/mon-experience-lhydrotherapie-du-colon/

Laisser un commentaire