Place au nouveau

Certaines expériences de vie semblent te faire repartir en arrière, à la « case départ » d’une étape antérieure. Ce sont des situations tests qui te permettent d’évaluer tes acquis et tes « non encore acquis ».

Lorsqu’une séquence similaire à celle déjà vécue récemment t’est proposée de nouveau, c’est dans le seul but de la vivre Autrement.

 
Place au nouveau
 

Si les leçons de l’expérience précédente sont intégrées, tu ne te laisses plus illusionner par les mêmes miroirs aux alouettes qui t’attiraient tant de déboires.

Cette fois, tu traverses cette situation avec une conscience éclairée afin de la dépasser définitivement et ainsi de ne plus avoir à la revivre.

Les innombrables trajectoires offertes par la Vie ne te choisissent plus désormais malgré toi. A présent, c’est toi qui choisis celles qui te correspondent.

Tu as appris à dire non à toutes les copies que la vie te faisait de ta vie et dont tu te contentais jusqu’à hier : les « faux-semblants », les « à peu près », les « c’est bien comme ça »…

Tu ne peux atteindre ta destination sans acquérir la volonté d’évincer toutes les situations de compromis.

Si tu perpétues tes manques de cohérence, elles continuent à t’entraîner au gré des courants, appâtant toujours le même type de situations insatisfaisantes.

Fais le sacrifice de l’ancien, en renonçant sans regret à des repères devenus trop petits, réserve la place au nouveau et à la venue de nouvelles expériences de vie.

Sans cette prise de décision claire, tu ne peux ajuster ce que tu as l’ambition de vivre avec ce que tu vis.

Extrait de Souris tu es un ange, de Marie Do Véhouiah

Commentaires

  1. Ce texte tombe à point pour moi qui endosse demain une nouvelle fonction, de nouvelles responsabilités et une nouvelle “image” qui secouent fortement mes vieilles sécurités et vont déstabiliser mon entourage. Mon article du jour s”intitule “Tu es un soleil parmi d’autres soleils” et c’est ce que me redit ce texte : si tu étouffes ton soleil derrière un voile de nuages épais, si éclatant et chaleureux soit-il, il ne brille ni pour toi, ni pour personne…

    Je me souviens d’une prise de conscience importante que j’avais eue grâce au livre de Patrice Bouchardon “L’énergie des arbres” : notre évolution est construite selon une forme de spirale.
    Lorsqu’une situation se répète, ce n’est pas un “retour à la case départ”, stérile et décourageant, qui nous indique que nous sommes abonnés au mode “échec”, mais au contraire une chance qui nous est donnée de nettoyer un ancien schéma plus en profondeur.
    Ce n’est pas que nous ayons travaillé en vain auparavant, mais au contraire, nous récoltons ce que nous avons semé, nous pouvons nous appuyer sur ce qui a déjà été accompli pour aller plus loin, exactement comme l’arbre ne peut étirer ses branches qu’en proportion de la force rassemblée dans ses racines.

    Il avait été extrêmement libérateur pour moi de comprendre que la vie ne m’obligeait pas incessamment à remâcher les mêmes “erreurs”, mais m’offrait d’en sortir toujours mieux.

    Bonne croissance à vous tous. Sylvie.

Laisser un commentaire