Le passé est un chèque annulé

Surendran : « Amma, j’ai commis de nombreuses fautes dans ma vie, dont le souvenir me hante. »

Amma : « Mon fils, pourquoi t’inquiéter des erreurs passées ? Le passé est le passé. En te tracassant, tu perds l’énergie dont tu disposes maintenant. À présent, prends la ferme décision de ne pas recommencer. C’est cela qui est important. Ensuite, des actions pures nettoieront ton mental. Ton désir d’être bon en pensées et en actes, les efforts que tu fais en ce sens, montrent la pureté de ton mental.

« Auparavant, tu ignorais que tes actions étaient mauvaises. Maintenant que tu en es conscient, tu t’efforces de changer. Cela suffit. Si un jeune enfant lance une balle sur sa mère, elle sourit.
Elle l’attrape et l’embrasse. Mais quand il est plus âgé, s’il lui jette un objet avec force, elle ne le lui pardonne pas. Nous avons commis bien des erreurs sans le savoir. Dieu nous le pardonne.
Mais une fois que nous sommes conscients de mal faire, Il ne pardonnera pas si nous recommençons. C’est ce qu’il faut éviter, même si cela nous demande un effort. »

 
Le passé est un chèque annulé
 

« Inutile de déplorer la vie que nous avons menée jusqu’à aujourd’hui. C’est comme un chèque annulé ou comme les fautes que vous faites en écrivant au crayon. Avec une gomme, vous pouvez effacer, mais cela ne marche pas indéfiniment. Si vous gommez trop souvent, le papier se déchire. Les erreurs que nous commettons par ignorance, Dieu les oublie. Mais recommencer en sachant que c’est mal, c’est la plus grande transgression du dharma et nous devons absolument l’éviter. »

Un dévot : « Amma, suis-je digne de prier Dieu ? Mon mental est-il assez pur pour cela ? »

Amma : « Ne crois pas que tu sois indigne, fils. Ne pense pas que tu n’es pas assez pur pour prier à cause de tes erreurs passées ou que tu prieras quand ton mental sera purifié. Si tu songes à te baigner dans la mer une fois que les vagues auront disparu, tu n’y entreras jamais. Tu n’apprendras pas à nager en restant assis à côté de la piscine. Il faut sauter à l’eau. Qu’arrivera-t-il si le docteur dit au malade de venir le voir une fois qu’il sera rétabli ? C’est Dieu qui purifie le mental. C’est pourquoi nous prenons refuge en Lui. Lui seul peut faire le nettoyage. »

Surendran : « Amma, une fois que nous croyons en Toi et éprouvons réellement de la dévotion, nous ne pouvons rien faire de mal. La grâce que nous Te demandons, c’est donc la foi et la dévotion. »

Amma : « Mes enfants, il vous suffit d’avoir foi en Dieu. Si votre foi en Lui est ferme, vous ne ferez pas d’erreur et vous ne connaîtrez que la joie. »

Surendran : « N’es-Tu pas Toi-même Dieu, Amma ? »

Amma : « Amma n’aime pas déclarer cela. Imagine qu’une fleur parfumée éclose sur une plante. La plante ne devrait pas s’exclamer : « Regardez ma fleur ! Comme elle est belle ! Et quel parfum merveilleux ! C’est l’effet de ma puissance. » Parler ainsi nourrit l’ego. Tous les pouvoirs appartiennent à Dieu. Nous ne devons jamais croire que quoi que ce soit nous appartient. Rien ne vient de la puissance d’Amma. Elle a fleuri sous l’effet du pouvoir divin. C’est Lui l’origine de
Son parfum. Amma ne déclarera jamais que rien de tout cela Lui appartient. »

Extrait de Sagesse éternelle, Mata « Amma » Amritanandamayi.

L’enseignement non-dualiste d’Amma est des plus concrets, car il puise constamment dans des exemples de situations de la vie de tous les jours et utilise de nombreux aphorismes pour illustrer son message de paix et de connaissance de soi.

 


 

Commentaires

  1. Bonjour

    Merci pour votre site riche et réconfortant, dynamisant ! J’aime cette conscience de la “Vie extraordinaire” !

    Un petit cadeau de Blaise Pascal… à partager !
    “Puisque rien ne peut être affirmé ou infirmé avec une absolue certitude, aussi bien se ranger du côté le plus ensoleillé du doute”
    Belle inspiration n’est-ce-pas ?

    Mon cadeau personnel :
    – Quand tu émets de ton cœur, lentement, en conscience un “je t’aime” tendre et profond, c’est toute la Création qui le reçoit . En même temps, chacune de tes cellules, chaque partie de ton être dense, spirituel, se nourrissent de cet amour expansé .
    Amour et joie profonde s’unissent dans l’extrême simplicité d’un “je t’aime” conscient créé dans le cœur .

    De beaux et nombreux instants extraordinaires à tous, à chacun . Merci .

    • Bonjour Eliane,

      Merci pour vos sympathiques encouragements et pour ces partages !
      Si vous êtes inspirée pour nous offrir d’autres textes, même courts, ils pourront être publiés.

      De beaux moments extraordinaires à vous.
      Philippe

      • C’est d’accord, Philippe, avec plaisir !
        Un dernier mot : la charte du site a également touché mon cœur . Merci .
        Une très belle journée à vous .
        Eliane

Laisser un commentaire