Nous vivons dans le même monde, mais nous avons le choix

En réponse aux dernières questions posées dans les commentaires, voici ce court article.

Nous sommes tout le temps en train de créer, et cela se passe par le verbe. Le verbe c’est l’expression, c’est le souffle.

A la question : suis-je vivant dans le même monde que vous ? Je suis vivant dans le même monde que toi. Par contre j’ai fait le choix d’accorder de l’attention à ce que j’aime. Et j’ai cessé de porter de l’attention à ce que je ne veux pas voir dans ma vie. J’ai fait un tri entre ce que je laisse entrer dans ma sphère et ce que je ne laisse pas entrer dans ma sphère.

 
Nous vivons dans le même monde, mais nous avons le choix
 

Je choisi délibérément ce que je laisse entrer dans ma sphère de vie de façon à vibrer quelque chose que j’ai vraiment envie de partager avec l’humanité. Ca n’est pas un désir de fuir quelque chose d’inconfortable, le monde il est ce qu’il est ; et ce que je vois du monde et ce que je comprends du monde est ce que je suis. Le monde n’est pas à craindre, il n’est pas dangereux, il est ce que j’en pense.

Je suis souverain (cf la charte de ce site), c’est mon choix, il n’y a pas d’autre règle dans la vie que de poser soi-même les règles. Je laisse entrer dans ma vie ce que j’ai envie d’y trouver. Sans jugement positif ou négatif (dualité), simplement : ça me plait ou ça me plait pas, ça me sert ou ça ne me sert pas en fonction de qui j’ai envie d’être. Ca c’est la vraie question.

 


 

Laisser un commentaire