Cette musique qui nous fait vibrer à l’intérieur et qui guérit

Récemment, j’ai revu des amis à bordeaux. J’avais amené ma flute amérindienne pentatonique. L’un deux a apporté à ma demande son grand tambour chamanique et l’autre un bol tibétain. Nous n’avions jamais joué ensemble, je dois le préciser.

Nous avons donc après le repas improvisé un petit concert qui a duré trente minutes. Le résultat a été magnifique. Chacun de nous, à l’écoute des autres, a joué sa partition de façon intuitive. L’unité a été réalisée très vite car chacun de nous avait quitté sa tête puisqu’il n’y avait rien à réciter ou à reproduire. Seule, la joie de partager a été présente et c’est cette vibration qui a maintenu la cohésion du trio.

 
Cette musique qui nous fait vibrer à l’intérieur et qui guérit
 

Quand nous avons stoppé, notre mental était au calme et une forme de guérison s’était mise en place. Nous nous sommes sentis merveilleusement bien et cet état de bien être s’est prolongé tard dans la journée. Personnellement, je ne sais pas lire les notes de musique, mais ceci n’est pas nécessaire quand on fait fit de tout ce que l’on a appris et que l’on laisse la place à l’inconnu. Alors, c’est l’harmonisation du mouvement des sons qui toute seule crée la magie de la guérison.

A ce propos, je me permets de vous présenter deux autres instruments uniques dans leur genre dont les vibrations émises nous relient, à mon écoute, à l’énergie universelle.

Le premier est une double flute amérindienne (il en existe d’ailleurs des triples). Le second tube sert de bourdon. Il est possible de souffler simplement dans la flute ou d’utiliser le bourdon avec. Cette mélodie que vous allez entendre est émise par un instrument créé à partir de bois de cèdre espagnol. La sonorité est plus qu’étonnante.

Le deuxième nous vient du canada, sous la forme d’une harpe de cristal qui a nécessité douze années de travail pour sa réalisation. Cet instrument est fait de huit  tubes de cristal de quartz pur à 99.9 % de silice, le tout monté sur une base d’acrylique transparente. Les tubes sont suspendus par un système de clefs, de cordes de guitare et de chevilles métalliques afin qu’ils puissent osciller de façon optimale. Cette harpe de taille réduite et qui pèse environ cinq livres peut être jouée sur un support horizontal. Tenue à la main et calée contre l’épaule, la harpe peut délivrer ses sons dans la nature en marchant ou en dansant. Je vous laisse découvrir la sonorité unique de cette instrument qui nous ramène au fond de nous même en alignement avec les énergies cosmiques.

Je conclue par cette petite phrase apprise lors d’un stage de percussion :
La lumière de la musique… est de n’être que mouvement, c’est comme l’eau que l’on regarde… tout y coule vaguement.
 


 

Commentaires

Laisser un commentaire