La médecine du 3e millénaire est née et son élan est désormais irrésistible

Lors de mon séjour à Saintes j’ai eu l’occasion de participer à une conférence de Paul Thévenot. Je ne le connaissais pas, et c’est une très belle découverte. Cet homme de 72 ans (qui n’en parait pas 60), a créé l’Institut de Géobiophysique Appliquée (IGA) : http://www.iga-asso.net/
Une association avec plus de 350 praticiens au service de la santé par l’équilibre électromagnétique et informationnel des lieux et des personnes.
 
 
La médecine du 3e millénaire est née et son élan est désormais irrésistible
 
 
Je vous recommande vivement la lecture du livre de Paul Thévenot et Raymond Hert : Résonance et intention : De nouvelles connaissances au service de votre santé, Editions Ambre.

Voici la présentation du livre :

Il ne sert à rien de soigner les effets sans supprimer les causes et modifier le terrain, de façon à effacer les dysfonctionnements informationnels et leurs effets dans notre espace-temps, si possible définitivement.

Les évolutions de la science nous permettent de comprendre, et d’accepter, que le corps physique est une concentration d’énergie (l’énergie du vide, du point zéro, ou libre comme l’appelait Tesla), donc d’information.

La théorie quantique, puis scalaire, les notions de matière et d’antimatière, nous permettent de comprendre les liaisons entre « ce qu’on voit » et « ce qui est caché derrière ». De ce fait il est possible, par l’intention, de remettre la néguentropie dans des systèmes en entropie.

Il s’agit d’une forme de thérapie, aujourd’hui non-conventionnelle, qui, si elle devait un jour être enseignée dans les facultés de médecine, deviendrait la « médecine superlumineuse » qu’avait imaginée le Professeur Régis Dutheil.

Notre système de santé devra tôt ou tard prendre en considération les approches informationnelles, ne serait-ce que pour une raison de coût. Les aspects économiques et sociaux de cette évolution, s’inscrivent dans un profond changement de civilisation, déjà discrètement en cours, avec ses risques, ses réticences et ses combats, mais aussi ses opportunités, porteuses d’espoir pour l’avenir de l’Humanité.

A travers cet ouvrage, les auteurs nous montrent comment ils se sont intéressés aux rayonnements invisibles, comment ils ont appris à les appréhender, comment ils ont développé un moyen de transmettre leurs connaissances et leur expérience à d’autres. Ils sont passés de la théorie à la pratique. Chacun est libre d’adhérer à leurs idées ou non. Il ne prétendent pas avoir la science infuse, mais ils sont convaincus que la voie tracée apporte une valeur ajoutée certaine, s’inscrivant dans le contexte général de la santé et des maladies de civilisation.

Les praticiens de l’IGA ont des résultats stupéfiants (pour ne pas dire miraculeux…) sur des maladies que je ne citerai pas ici pour des raisons « légales ». A chacun de se faire son opinion et de se rapprocher d’un des praticiens (la liste figure sur le site de l’IGA).

 


 

Laisser un commentaire