Les vampires énergétiques

Nous nageons tous dans l’océan de l’énergie. Mais bénéficier de cette énergie n’est pas si simple, parce qu’elle se distribue sans discernement en ce qui concerne l’être humain. Pour l’obtenir consciemment, une personne doit délibérément élargir ses canaux énergétiques et y faire rentrer intentionnellement ce flux d’énergie. Par exemple, vous buvez de l’eau, sciemment et volontairement, mais vous ne pouvez pas laisser entrer l’énergie de façon aussi claire et évidente. Sur le principe, l’homme est capable de « recharger ses batteries » à partir de l’énergie de l’Espace, mais cette compétence en est encore au niveau embryonnaire.

Il est beaucoup plus facile d’obtenir l’énergie d’autrui, déjà assimilée. C’est la méthode utilisée par ce que l’on appelle les « vampires énergétiques ».

Cette énergie s’assimile facilement, parce qu’elle a une certaine fréquence.
Pour obtenir de l’énergie d’autrui, il suffit de s’accorder à cette fréquence. De la même manière, le circuit oscillant d’un récepteur radio ne capte pas toutes les longueurs d’onde, mais uniquement les ondes de la fréquence à laquelle il est accordé. Les vampires se nourrissent de l’énergie d’autrui, déjà assimilée. Et pour ce faire, ils s’accordent à la fréquence de cette radiation d’énergie. Le vampire s’accorde à la fréquence de sa proie à un niveau inconscient.

Les vampires énergétiques

Extérieurement, cela peut se manifester de différentes manières. Il s’approche suavement avec une question insignifiante, vous regarde dans les yeux de façon importune, essaie de vous toucher, de vous prendre la main, il vous colle pour vous parler, il sait s’adapter aux caractères et aux tempéraments. En bref, il s’infiltre dans l’âme et essaie de trouver le faille de sa victime. Ce type de vampire est le vampire discret. Généralement, c’est un bon psychologue, sociable, mais sans charisme, plutôt gluant et inopportun, ce qui se ressent tout de suite. Mais il est bien conscient de son importunité et essaie de ne pas paraître ainsi.

L’autre type de vampire est le manipulateur. Comme vous le savez, le manipulateur joue sur la culpabilité de la personne. Ce type de vampire cherche inconsciemment des gens disposés à se soumettre au jugement ou qui demandent conseil aux autres dans une situation difficile. De même, l’individu avec un complexe de culpabilité cherche, lui aussi, inconsciemment, à être jugé pour ensuite demander clémence. Les personnes qui ont besoin de conseil et de soutien sont celles qui doutent de leurs convictions et se soumettent aux jugements des autres. Ainsi donc, le vampire et sa victime se trouvent l’un l’autre et chacun obtient ce dont il ou elle a besoin. Le manipulateur s’accorde facilement à la fréquence de sa victime. Le mécanisme est très simple. Il suffit, en passant, d’aborder le sujet qui préoccupe la personne et celle-ci s’ouvre immédiatement et offre d’elle-même son énergie sur un plateau.

Le troisième type de vampire est le plus brutal et le plus agressif. C’est le provocateur. Sans trop réfléchir, il va droit au but, afin de déstabiliser sa victime. Vous savez bien comment fonctionnent les provocateurs. Tous les moyens sont bons : de la dérision à peine dissimulée jusqu’à la pression autoritaire. Bref, tout faire pour que le donneur perde le contrôle. Et quelle que soit sa réaction — grossièreté en retour, irritation, ressentiment, peur, hostilité — importe peu, tout y passera.

Une personne devient vampire énergétique sans s’en rendre compte. Tout aussi inconsciemment, elle a tendance à profiter de l’énergie d’autrui. Tout au long de sa vie, elle remarque qu’il y a des situations où elle ressent satisfaction et regain d’énergie et puis, sans même y penser, elle tente de répéter l’expérience bénéfique. En revanche, après « la séance », le donneur se sent épuisé. Si, après avoir communiqué avec quelqu’un, vous vous sentez abattu, opprimé, vidé, faible ou tremblant, alors, on vous a « utilisé ».

Ceci dit, la part du lion de l’énergie libre chez les gens est emportée par les balanciers. Vous savez déjà comment ils procèdent. Les balanciers tirent de l’énergie par le tuyau de l’importance. À la différence du vampire, qui agit pendant quelques instants seulement, le balancier peut pomper de l’énergie infiniment, tout le temps durant lequel la personne irradie ses ondes à la fréquence du balancier. La puissance de ce rayonnement est proportionnelle à l’importance.

Lorsque vous êtes préoccupé par quelque chose ou inquiet, votre force vitale est affaiblie. Les gens de votre entourage et les animaux le ressentent intuitivement sur le plan énergétique. Ceci a pour effet que vous êtes moins conscient et moins confiant. Dans la rue, par exemple, vous allez être la seule personne sur laquelle aboie un chien furieux. Une mendiante va vous harceler et vous escroquer. Un vampire énergétique pourrait vous soutirer une bonne portion d’énergie. Et pour finir, vous pourriez être impliqué dans une situation problématique.

N’allez pas non plus ne voir autour de vous que des vampires potentiels. Le simple fait de vous en inquiéter ouvre déjà l’accès à votre champ énergétique. Pour vous protéger des influences indésirables, il est nécessaire de renforcer votre enveloppe énergétique, de veiller au niveau d’importance et de développer votre état de conscience.

Les vampires énergétiques

Votre conscience vous aidera au moment voulu à vous rappeler que l’on essaie de vous entraîner dans un jeu ou dans un piège. Un faible niveau d’importance empêchera des intrus de s’accorder à votre fréquence. Surtout, soyez attentif aux signes du plus petit sentiment de culpabilité. Si je suis
vide, il n’y a rien à quoi un balancier peut m’accrocher. Après une ou deux tentatives infructueuses, le manipulateur vous laissera en paix. Et quoi qu’il en soit, une solide enveloppe énergétique vous servira de protection sécurisée contre toutes les intrusions.

Extrait de Transurfing 3, En avant dans le passé, Vadim Zeland

Commentaires

  1. Je m’étais arrêté au tome 2 de transurfing et cela m’aurait évité quelques désagréments.
    Une personne à passé quelques mois à me montrer que je vivais avec un vampire car les choses allaient de plus en plus mal pour moi avec un sentiment d’inertie important qui m’a valu un burn out.
    Je témoigne pour l’avoir vécu que cela est bien réel et peut être dangereux.
    Néanmoins cette situation m’a renforcé au plus haut point car maintenant je sais qui ils sont.

  2. Il est difficile de prendre conscience d’une relation de type vampirique,de la comprendre , de la rompre…. mais quel soulagement ensuite, quelle liberté!!!! J’ai mis plus de 20 ans à rompre mes chaines et ne le regrette pas……..même si actuellement la solitude me pèse parfois un peu : c’est la porte grande ouverte vers tous les possibles ,entre autres celui de me reconnecter à qui je suis , à qui je souhaite rencontrer pour partager mes ressentis concernant notre place d’êtres divins réincarnés en êtres humains………Actuellement je ressens ma présente réincarnation comme un renouveau, un élan vers un futur serein et apaisé et dans mon sommeil de superbes visions me parviennent de temps en temps à l’esprit ( des paysages magnifiques, des êtres de lumière, des situations joyeuses)
    Merci pour vos textes qui incitent à la méditation ,et à la reconnexion avec son être intérieur.
    brigitte

Laisser un commentaire