Les principes de base de Ho’oponopono

A l’attention de ceux qui ne connaissent pas encore « Ho’oponopono », et pour mémoire de ceux qui connaissent cet « Art » ancestral Hawaïen. Il nous permet de comprendre que tout ce qui advient dans notre vie, tout ce qui nous affecte et nous dérange, provient des mémoires et programmes inconscients qui nous emprisonnent.

Voici un extrait du meilleur livre sur le sujet (mon avis subjectif), clair, compréhensif, concis : Ho’oponopono, Le secret des guérisseurs hawaïens, Dr Luc Bodin et Maria-Elisa Hurtado-Graciet.

 
Les principes de base de Ho’oponopono
 

Le procédé d’Ho’oponopono est basé sur les cinq principes suivants :

1. La réalité physique est une création de mes pensées.
Tout ce qui compose notre réalité, notre environnement, notre vie n’est en fait que le résultat ou la création de nos propres pensées.

2. Si mes pensées sont erronées, elles créent une réalité physique fausse.
Si mes pensées sont erronées, fausses, distordues, chargées de rancœur, de jalousie, de mensonge… elles vont me créer une réalité fausse. Et ce qui est le plus grave, c’est que je vais finir par croire que cette fausse réalité physique est la vraie réalité de la vie… ce qui ne va faire que m’enfermer encore un peu plus dans mes pensées erronées, créant ainsi un véritable cercle vicieux. Pour en sortir, il suffit que je change mes pensées pour que la réalité change.

3. Si mes pensées sont parfaites, elles créent une réalité physique pleine d’amour.
Si mes pensées sont parfaites, elles réalisent pour moi un monde plein d’amour. Aussi, tant que mon monde, c’est-à-dire ma réalité, n’est pas plein d’amour, cela signifie que toutes mes pensées ne sont pas parfaites et que je dois encore travailler dessus…

4. Tout est à l’intérieur. Tout existe en pensées dans mon esprit.
En fait, le réel n’existe pas. Il n’y a que ma propre réalité, que je crée sans cesse avec mes pensées. Ainsi, tout n’existe que dans mes pensées, à l’intérieur de moi. Mon intérieur crée ma réalité extérieure.

5. Je suis le créateur de mon univers physique tel qu’il est et si je corrige mes pensées, je peux changer ma réalité.
Tel un artiste qui peint sa toile avec ses pinceaux, je crée mon univers, c’est-à-dire ma réalité, à l’aide de mes pensées bonnes ou mauvaises. Les parties sombres de la toile correspondent aux zones sombres de mon esprit. Je peux changer cette réalité physique si je corrige et change mes pensées inadéquates. Les zones noires disparaîtront ainsi peu à peu pour laisser la place à un monde d’amour.

Laisser un commentaire