Les effets de la musique sur les hommes, les plantes et les animaux

La musique a toujours été quelque chose de vibratoire qui m’a enchanté.

Je suis fasciné par les orchestres avec chœur dans lequel chacun semble tenir sa place et faire partie d’un grand tout. Tout comme chaque note de musique joue son rôle dans une partition. Était-ce pour moi un clin d’œil de l’Univers qui m’invitait à prendre ma place dans cette humanité ?

Aussi belle que soit la musique quand on l’écoute, la plupart de nos productions musicales, instruments et autres diapasons sont accordés sur un La qui vibre à une fréquence de 440 Hz. La fréquence initiale naturelle de 432 Hz aurait été changée par l’idéologie nazie pour sa propagande. Ceci a perduré depuis cette époque, sans commentaire…

Cette petite différence de 8 Hz nous place en décalage par rapport à l’environnement naturel et je dirais même par rapport à L’Univers. Quand j’écoute une mélodie accordée en 432 Hz, il semble que c’est tout mon corps qui en profite et que des changements profonds se font à l’intérieur de moi. Ma tête se vide alors (merci) et je vis les émotions déclenchées avec le cœur. Je vis cette mélodie! Le même morceau musical en 440 Hz, je l’interprète et le discerne avec ma tête. Il me semble que j’intellectualise mes émotions. Je le vis avec ma tête. A travers mon expérience, je comprends mieux alors la fascination des foules pour la propagande nazie et la manipulation cachée derrière ces petits 8 Hz. Quand est-il des hymnes nationaux ?

It is amazing ! C’est étonnant. Il existe sur Youtube toutes sortes de morceaux musicaux reconvertis en 432 Hz.
Les exemples : cliquez-ici.
Faites-vous même votre expérience et partagez-la.

D’après moi, cette fréquence nous replace en alignement avec le Grand Tout et stimule en nous la production du Bien Etre.
Ce Bien Etre nous le retrouvons dans l’écoute de la musique multidimensionnelle de Jacotte Chollet. Cette musique synthétique intelligente imprègne toutes les cellules du corps d’un haut niveau vibratoire. Dans mon expérience, elle met le doigt sur les désordres et déséquilibres internes du corps et stimule les processus disponibles d’auto guérison. Un grand salut et remerciement, au passage, à cette pionnière de l’ère moderne.

La voix de la chanteuse Nolwenn Leroy intrigue beaucoup de chercheurs scientifiques au USA, attirés par ses qualités vibratoires qui selon eux conduisent à des processus de guérison. *La voix qui guérit* . Que nous apporterait cette voix, engagée dans des répertoires plus appropriés et accordés en 432 Hz ?

On dit que la musique adoucit les mœurs… et peut-être aussi les maux.
La médecine anthroposophique de Rudolph Steiner utilise les sons harmonieux de la harpe pour diminuer la souffrance des patients en fin de vie et en soins palliatifs en aidant à unifier la personnalité avec la personne divine.

Les sons émis par les bols de cristal ou métallique tibétains, ont des effets transcendant sur le mental et harmonisent l’énergie du corps physique. Essayez donc.

Finalement, la nature nous procure toutes sortes de sons harmonieux : l’eau qui coule, le vent qui bruisse dans les arbres, le feu qui crépite, le tonnerre qui gronde, les cigales et les criquets qui chantent, les oiseaux qui sifflent… : tout est déjà-là pour notre Bien Etre. Savons-nous encore Ecouter ?

Fin de la 1ère partie.
 


Commentaires

Laisser un commentaire