Les Aspects Mentaux du Temps et de la Dimension

Dans votre réalité tridimensionnelle, vous focalisez la plus grande part de votre attention sur le plan mental. Ce qui vous arrive est filtré par votre perception. Nous souhaitons vous aider à revenir à la compréhension de l’unité, en corrigeant les incompréhensions que vous avez du temps, des croyances et du jugement.

Nous allons commencer par l’aspect mental du temps. Le temps n’existe pas. Il existe seulement pour les humains à travers le voile de l’illusion que vous avez créé, en séparant vos expériences en catégories, et à cause de votre amnésie. Sur d’autres plans, on sait que le temps n’existe pas, car il n’y a aucun besoin de catégories “passé, présent, futur” dans un champ unifié.

Ils existent simultanément. À partir d’une perspective d’unité, vous pouvez voir clairement que tout est connecté. Vous avez inventé le temps, parce que vous n’aviez pas le concept que tout arrive instantanément.

 
Les Aspects Mentaux du Temps et de la Dimension
 

 

 

Vous avez perdu cette notion, vous avez “oublié” comment fonctionne l’unité, quand vous avez séparé vos pensées de votre sensibilité. Quand votre cœur n’a plus guidé vos pensées, tout sentiment de connexion a cessé, et vous êtes entrés dans la séparation. Cette séparation originelle vous a fait diviser vos expériences en intervalles séparés, et vous avez créé la structure illusoire appelée “temps”.

L’une des principales croyances à corriger concernant le temps est votre perception des actions selon le concept de cause à effet. Dans votre réalité tridimensionnelle linéaire, vous établissez des modèles de comportement liés au temps. Vous croyez que, si vous faites quelque chose d’une certaine manière, vous pourrez déterminer chaque fois un résultat, sur la base de votre expérience passée. Quand vous croyez qu’en faisant une certaine action, quelque chose de prévisible va en découler, vous vous enfermez dans une réalité qui ne peut avoir qu’un résultat bien spécifique. Une pensée aussi limitée élimine d’autres possibilités qui pourraient contribuer à des résultats différents, tout aussi justes ou réalisables. Nous essayons de vous montrer que cette notion erronée de cause à effet est un paradigme ancien et limité.

Quand vous dépassez votre focalisation linéaire, le concept de cause à effet n’a pas de place. Dans l’expérience multidimensionnelle, vous ne pouvez plus croire qu’une action spécifique à chaque fois le même effet, parce que les énergies de chaque situation sont différentes. Chaque expérience est nouvelle, ce qui élimine complètement le concept de cause à effet comme fondement de la réalité. Cette mauvaise compréhension de la cause à effet provient en grande partie de l’accumulation et du stockage de vos expériences en catégories” passé et futur”.

La peur et le jugement ont créé des croyances fondées sur ce que vous avez appris de l’histoire ou sur ce que vous croyez qui arrivera dans le futur. Vous croyez que vous ne pouvez apprendre que du passé, au lieu de comprendre que vous apprenez à chaque instant qui se présente à vous, car chaque instant est unique et offre une possibilité nouvelle. La clé pour tirer le maximum de toute possibilité est d’approcher chaque instant avec une attention complète, vous permettant de vivre l’expérience intemporelle du présent, là où il n’y a pas d’accumulation de souffrances, de peurs, ni de croyances fondées sur des perceptions d’expériences passées.

Extrait de « Retrouver Qui Nous Sommes, Guérir la Condition Humaine avec Laarkmaa »
de Pia Smith Orleane, Ph.D. & Cullen Baird Smith. Traduction française Christelle Schoettel.

Le livre RETROUVER QUI NOUS SOMMES


 

Commentaires

  1. En accord avec le développement à propos de cause effet. En accord avec l’ouverture aux possibles qu’offre le présent. Me vient un questionnement par rapport au temps: Quid des vies antérieures? expériences d’où si ce n’est d’un passé? Quid de l’histoire de France apprise à l’école? Merci pour un éclairage!

  2. Quid des vies antérieures dans un concept où le temps n’existe pas? Eclairage bienvenu! Merci.
    Est ce à dire que nous vivons plusieurs expériences dans des “lieux” différents? et dans ce qui serait le même temps autrement dit le présent?

    • En te plaçant hors du temps pour l’observer, imagine une règle sur laquelle tu peux déplacer un curseur sur n’importe quelle année. Hors du temps tu observes toute la règle en même temps. Tu vis donc toutes tes incarnations en même temps.

      • tu regardes toutes tes incarnations en même temps, oui, tu ne les vis pas; tu en es le spectateur; çà ne remet pas en question la notion de vie passée, vie présente et vie future; je crois que nous sommes en “charge” (chacun de nous) de guérir les blessures réactivées aujourd’hui, résultant de nos actions passées. En fait ta réflexion met de l’eau à mon moulin: c’est mon regard actuel d’observateur aimant qui permet de guérir ces blessures et de m’en libérer pour avancer vers une meilleure version de “je suis” maintenant et demain. Merci je crois que nous sommes en accord! n’est-ce-pas?

Laisser un commentaire