Quand Matrix perd la boule…

Il était une fois dans un flipper Matrix une petite boule qui s’ennuyait dans son univers électronique.

Elle était propulsée chaque fois par un ressort qui la plongeait dans un monde où elle rebondissait sur les caoutchoucs du bien et du mal.

Elle remarquait qu’elle n‘avait pas son mot à dire et que tout se passait automatiquement.

La petite boule se sentait comme ballotée et sans but.

Il y avait bien des extra balles et des bonus pour la distraire.

Mais finalement, elle passait toujours à un moment où un autre entre les gâchettes et disparaissait dans le tunnel.

Quand elle réapparaissait pour un nouveau départ, elle avait déjà oublié ce qui s’était passé auparavant.

Une fois, dans son désarroi, elle regarda vers le haut et se demanda ce qu’il pouvait bien y avoir derrière ce plafond transparent.

Pleine de courage, dans un sursaut d’énergie cinétique, elle traversa la vitre du flipper et tomba sur le sol.

Stupéfaite, elle ressenti l’immensité du lieu où elle se trouvait maintenant.

Tout était paisible, calme… et si vaste !

Elle remarqua néanmoins qu’il y avait beaucoup de machines dans cet espace. Certaines avaient leur vitre brisée pendant que la plupart s’agitaient, faisant des étincelles et des bruits cacophoniques.

Surprise, elle constata alors qu’elle pouvait rouler librement sans effort. Toute contente, elle se dirigea vers d’autres petites boules qui venaient à sa rencontre. Elles discutèrent joyeusement de ce qu’il leur était arrivé et décidèrent que c’était dans cet environnement qu’elles allaient créer leur Vie.

Pleines d’amour, elles se congratulèrent d’avoir échappé à ce jeu infernal. Elles commencèrent à s’amuser ensemble en attendant patiemment que d’autres petites boules les rejoignent à leur tour pour participer à leurs nouveaux jeux créatifs.

Il en fut ainsi jusqu’au jour où le dernier flipper s’éteignit, car toutes les petites boules décidèrent de partager leurs aventures avec passion.

Ce jour-là fut célébré par un grand feu d’artifice de Lumière Blanche.

Cette histoire se passa quelque part dans l’Espace sur une grosse Boule Bleue qui roule dans l’Infini.

A l’autre bout du Cosmos, on se la raconte encore…
 

Commentaires

Laisser un commentaire