L’autre côté du voile

L'autre côté du voile
A la suite d’un divorce douloureux en Australie, suivi d’un lâcher prise, Jacques nous relate son expérience spontanée, dans laquelle il a pénétré et vécu le monde de la conscience unitaire pour quelques heures.

Un instant de Vie difficile à décrire qu’ il partage aujourd’hui avec vous.

 

 


Commentaires

  1. Kikou 😉 enfin réusie à regarder la video (ça buguait à chaque fois)
    Merci Merci Merci pour ce.magnidique récit 😉
    Il y a une semaine j’ai vécue une aventure interne extraordinnaire
    J’ai créer ma première “prière” vibratoire … à moi, avec mon savoir, mes ressentis, mon intuition … bien sur les mots sont presque inexistants pour partager mon ressentis Cette prière a finie avec un couple de mésanges qui s’est accroché, non pas sur un oiseaudrome mais sur l’encadrement de la fenêtre de ma toute petite chambre 😉
    Un instant juste parfait
    J’aimerai faire profiter le plus de monde possible de ta vidéo Tu y exprimes si bien cette façon dont nous pouvons mettre le mental de côté En plus les gens sont.plus friands d’histoires vécues au quotidien que de grands discours M’autorises tu à partager cette vidéo sur le net ou à des proches ?
    Bises à vous <3

  2. Les oiseaux sont d’excellents transmetteurs d’informations entre notre monde et l’invisible. C’est sûr que c’est moins évident en milieu urbain, mais tu en as eu la preuve. Lors de méditations dans la nature lorsque j’accompagne des personnes, je les rends attentives aux oiseaux (sifflements, vols), au vent, et au soleil (éclaircie dans un ciel nuageux). Avec la pratique il y a un accompagnement complet de ces éléments (et d’autres) pendant les méditations, ils rythment les différentes phases du début jusqu’à la fin, cela se fait tout naturellement.

  3. Merci Jacques pour ce partage de “haute intimité” qui ne peut laisser indifférent. Certains instants de Vie sont si précieux et en même temps si fugaces,c’est ce qui les rend peut-être si précieux et inoubliables….encore que…..En tout cas c’était sympa de revenir nous le conter. Merci merci merci.

Laisser un commentaire