L’action parfaite

Avant de commencer un travail, une certaine planification est nécessaire. Mais, quand ce travail de préparation a été fait, il faut savoir s’arrêter et se mettre directement à l’exécution car le mental est susceptible d’entrainer votre énergie à toujours préparer, préparer, et ne jamais se mettre à exécuter.

Ce sont des conseils simples, encore faut-il avoir si nous sommes décidés à les mettre en pratique ou non. C’est dans l’exécution que vous trouverez la vraie joie, pas dans la préparation. Il vaut mieux peindre avec un litre de peinture que de cogiter sur ce que l’on fera avec cinquante litres. C’est toujours dans l’exécution que nous trouverons l’accomplissement, et le fait de prévoir, de projeter, n’a jamais donné la vraie satisfaction.

Plus vous agissez consciemment, plus vous comprenez. Et progresser consiste à comprendre de plus en plus, à remplacer de plus en plus les opinions par des certitudes. L’action juste n’est jamais ni la complaisance, ni la frustration. Vous devez examiner consciemment chaque cas particulier, et décider quelle sera l’action qui vous laissera sans aucun conflit, tel que vous êtes situé aujourd’hui, ici et maintenant. Vous pouvez prendre comme un thème central permanent : éviter le conflit. Eviter le conflit, parce que le conflit est une perte d’énergie immense, et que vous avez absolument besoin d’énergie.

Les vrais sentiments, le courage, la persévérance, la foi, l’espérance, la compassion, la charité, la certitude, la confiance en soi, demandent une haute qualité d’énergie. Tout ce qui est gaspillage d’énergie doit être absolument écarté, donc tout ce qui nous met en conflit avec nous-même dans notre existence quotidienne.

 
L'action parfaite
 

L’action parfaite pour vous aujourd’hui, c’est celle qui débouche pour vous sur la satisfaction, la paix non émotionnelle, au moment, au lieu et dans les circonstances au sein desquelles vous vous trouvez. C’est une vérité que vous pouvez observer vous-même. Vous vous trouvez tout le temps, toujours, dans des « conditions et circonstances », et peut-être que c’est vous qui vous y êtes mis : j’ai fait des dépenses tout à fait inconsidérées, je me suis brouillé avec un collègue, je me suis mis en difficulté avec un supérieur, j’ai entrepris une association avec un incapable dont je ne sais plus comment me débarrasser. Bien. Mais soyez sûr d’un point. C’est que si, ici et maintenant, dans cette  circonstance fâcheuse, et même si cette situation est difficile à redresser, vous avez accompli l’action juste, limitée, momentanée, celle que vous pouviez faire aujourd’hui, vous vous trouverez dans un sentiment de paix. Cette expérience est à votre disposition, quelle que soit la situation dans laquelle vous êtes.

Une certaine action vous est demandée, à vous, aujourd’hui, ici, maintenant. C’est une des clés pour vivre en paix. Vous cessez de gaspiller de l’énergie, vous reprenez confiance, et, le lendemain, vous accomplissez encore les actions justes qui vous incombent pour la journée. Chacun pour soi, ici, maintenant, aujourd’hui dans les conditions et les circonstances où vous êtes, « que vous êtes », une action juste vous est possible et celle-ci, vous devez l’accomplir, tout de suite.

L’action parfaite pour vous est celle qui va vous conduire à votre joie, à votre satisfaction, à l’instant, au lieu et dans les circonstances où vous vous trouvez juste maintenant. N’établissez aucune règle. C’est toujours une question de circonstance particulière, et surtout ne comparez jamais avec les autres. Chaque personne est unique, incomparable. Ceci s’applique à chacun de vous. Chacun est parfait en lui-même. Soyez vous-même.

Aucune action ne doit naître comme expression de la réaction, aucune action ne doit être impulsive, aucune action ne doit s’imposer à vous, aucune action ne doit être exagérée, en faire trop, comme on dit. Et toute parole est une action. Il faut que chaque action soit positive, calme, délibérée, et que vous l’accomplissez en pleine possession de vous-même. Les actions excessives ne sont que des réactions.

Librement inspiré d’Arnaud Desjardins, au-delà du moi, à la recherche du Soi.
 


 

Commentaires

Laisser un commentaire