Lâcher prise

Imagine que la vie soit une rivière. La plupart des gens s’accrochent à des rives, ayant peur de se laisser aller, d’être emportés par le courant.

Lorsque la douleur engendrée par cette résistance devient plus insupportable que la crainte de se laisser aller, tu cèdes, et la rivière t’emporte avec elle en toute quiétude. Dès que tu es habitué au courant de la rivière, tu peux commencer à aller de l’avant et à t’orienter.

 
Lâcher prise
 

Tout en te laissant porter dans son flux, tu choisis, parmi ses nombreux bras, celui que tu préfères. A présent, tu peux apprécier d’être là, naviguant au sein de cette réalité essentielle, qui te guide consciemment vers la réalisation de tes objectifs, en te rendant en même temps entièrement responsable de la création de ta vie.

« Quand je me détends et que je me laisse aller, je navigue en direction de mon plus grand bien. »

Extrait de Un instant, une pensée pour chaque jour, de Shakti Gawain

Commentaires

Laisser un commentaire