La recherche spirituelle à travers la sexualité

Il y a des non-dits qui vous empoisonnent. Ce n’est pas la faute de l’autre : cela est une clé importante. Qu’est-ce que vous ne vous permettez pas ? Quel est ce jeu de pouvoir que vous exercez sur l’autre ? Quel est ce malaise qui vous habite dans cette situation ?

La sexualité est mal comprise par vous deux. Remettez-vous en question chacun de votre côté et sachez qu’il n’y a pas de bonne manière de faire. Il faut que soyez dans l’exploration continue.

La dimension énergétique que vous allez ajouter dans vos relations sexuelles vous fera prendre conscience de beaucoup de choses. Surtout, partagez tout immédiatement après avoir fait l’amour. Prenez le temps de vous dire les choses. Parlez de vous, de votre expérience, de votre recherche, de vos sensations en dehors de l’orgasme, qui n’est qu’une conséquence, qui ne doit plus être un but.

 
La recherche spirituelle à travers la sexualité
 

La simplicité et l’humilité vont vous permettre de découvrir un autre monde complètement différent de celui que vous connaissez dans ce domaine. Si cela vous intéresse, pratiquez, pratiquez l’abandon, pratiquez la curiosité, pratiquez la recherche, l’observation, l’échange de cœur à cœur.

Cessez d’être dans vos luttes égotiques : ni l’un ni l’autre n’a raison. Sortez de cette dualité épuisante et entrez dans l’union véritable de vos deux êtres, pas seulement de vos deux corps physiques.

Explorer la sexualité dans cette dimension, la simple sexualité, le prétexte à votre évolution spirituelle, le prétexte à votre ouverture de conscience et à votre abandon, le prétexte qui vous fait cultiver l’humilité, le changement véritable, le prétexte à l’union de deux âmes qui cherchent.

Assurez-vous d’être en recherche quand vous faites l’amour, d’être dans une écoute profonde de l’autre et de vous-mêmes. Ne cherchez pas à faire plaisir à l’autre. Ecoutez, laissez-vous guider. Vos corps sont des instruments pour découvrir beaucoup plus grand, pour trouver le maître en vous.

Explorez. Faites-le dans la communion, dans l’accord mutuel, et non pour la satisfaction de vos besoins. Faites le souvent pour vous entraîner à la liberté, pour ne plus être dépendant de vos besoins physiques. Améliorez votre qualité de vie en vous abandonnant d’avantage à l’instant présent, en étant volontaire pour la recherche spirituelle à travers la sexualité, la recherche de la vraie vie. Si vous êtes capables de cela, vous grandirez beaucoup ensemble.

Qu’est-ce que vous avez à perdre ? Votre couple tel que vous l’avez conçu depuis le début. Mais ce sera pour amorcer une nouvelle phase de votre développement mutuel, pour entrer dans une autonomie énergétique. Soyez conscients de cela. Coupez le lien énergétique qui vous unit. Redevenez des êtres autonomes et poursuivez votre recherche personnelle ensemble. C’est cela la véritable union à laquelle vous êtes invité.

Il n’y a rien d’autre à dire. Si vous êtes volontaires pour ce travail, vous découvrirez des choses merveilleuses, vous vous découvrirez vous-mêmes. Sortez de vos positions si vous voulez encore grandir sainement ensemble. Laissez de côté la guerre de vos égos. L’humilité vous apprendra beaucoup.

Vous avez là tout ce qu’il vous faut pour faire un bon bout de chemin. Alors, à vous de jouer à la conscience. C’est tout. (24 avril 2003).

Texte canalisé par Mario Gaal, extrait de « Les Guides au quotidien », Reine-Claire et Gaal.

Laisser un commentaire