Illumination du présent

Je vous propose une méditation qui peut durer quelques secondes et jusqu’à quelques heures car une fois que vous baignez dans la lumière, le temps et l’espace ne comptent plus. C’est la lumière dont parlent les gens qui ont fait une expérience au seuil de la mort, présentée comme une expérience transcendante que les mots ne peuvent ni décrire ni expliquer. Plus aucune pensée parasite ne peut vous envahir, ce qui explique une durée parfois longue, selon les personnes et selon les jours.

Cristaux

Cette photo représente deux cristaux de roche. Afin de vous permettre d’effectuer le travail que je vous propose, j’ai moi-même médité avec ces cristaux pour les purifier. J’ai ensuite suivi une procédure précise pour les programmer et vous retransmettre leurs propriétés.

D’un point de vue quantique, une photo contient toutes les informations du sujet photographié.
Ces informations sont reliées au sujet lui-même. Il n’est donc pas indispensable d’être sur le lieu où la photo a été prise ou d’avoir en main l’objet photographié pour pouvoir entrer en relation. C’est ce principe qu’utilisent les médiums, les radiesthésistes, etc.

Concentrez-vous sur la photo des deux cristaux. Observez-les, sans chercher à mémoriser leur image. Placez-vous simplement en tant qu’observateur neutre, ne pensez à rien. Dix secondes suffisent, vous n’avez pas besoin de ressentir quoi que ce soit, à ce stade le travail se fait tout seul.

Dans cette méditation le but consiste à suivre toute image, vision, couleur, référence à un élément du passé, même symbolique, ou à un élément de l’avenir. Il faut réussir à transcender ces dimensions-là pour atteindre à ce champ ultime acausal de la physique, ce temps 0, là où la lumière peut complètement vous inonder, là où vous pouvez remonter vers la lumière en dépassant la dualité du temps et de l’espace pour rencontrer l’unité.

Tout au long de cette méditation, vous devez vous efforcer d’effacer toutes les images qui pourraient survenir dans le mental ou encore essayer de transcender toute limitation qui pourrait survenir par rapport à une image ou à un ressenti énergétique. Toute sensation énergétique doit se fondre dans le centre, toute déviation de pensée vers l’avenir doit se fondre dans le centre. Le corps doit être parfaitement symétrique.

Vous êtes soit debout, face au sud ; soit allongé, tête au sud.

Voici comment procéder :

1) Vous commencez par prendre quelques inspirations et expirations profondes. Après chaque inspiration, vous maintenez l’air dans les poumons le plus longtemps possible, puis vous expirez. Vous répétez cette opération une dizaine de fois de manière à bien sentir l’intervalle entre l’inspire et l’expire.

Il est possible que vous ressentiez certaines énergies. Chacun ressent les choses différemment. Ce pourra être une sensation de déséquilibre, comme si le côté gauche du corps se rétractait et le côté droit se dilatait, ou une sensation de courant ascendant ou descendant du côté gauche et l’inverse du côté droit, voire une sensation uniforme de picotements ou de fourmillements, de « chair de poule » sur l’ensemble du corps. Ne portez en aucun cas la conscience sur ces sensations énergétiques. Sachez que le lieu de l’équilibre entre la gauche et la droite, entre le côté intuitif et le côté raisonnant de notre corps et de notre vécu se situe à la jonction entre les deux hémisphères du cerveau, entre le cerveau gauche et le cerveau droit, au niveau du corps calleux qui est un pont de substance blanche assurant la communication entre les deux hémisphères.

2) Portez tout d’abord votre conscience, toute votre attention, sur le troisième œil, au milieu de votre front. Au bout de quelques instants, les sensations énergétiques du début laissent la place à une pression, d’abord légère, qui va apparaître sur votre troisième œil. Vous focalisez votre conscience pendant au moins cinq minutes sur ce point.

3) Une fois que vous en aurez bien pris conscience, vous visualisez un trait de lumière or qui part de ce troisième œil, passe sur l’arête du nez, puis au milieu de vos lèvres et rejoint le plein milieu du cou, là où se trouve le chakra laryngé.

4) Une fois que la conscience de ce chakra sera présente au niveau vibratoire, vous tirez un autre trait de lumière qui passe en plein milieu de votre poitrine, sur le sternum, là où se trouve le chakra du cœur.

5) Quand vous ressentez vibratoirement ce centre énergétique, vous voyez un autre trait de lumière qui descend sur la ligne médiane de l’abdomen, à mi-distance entre la pointe du sternum et le nombril, là où se trouve le chakra solaire.

6) Vous attendez de ressentir ce point précis et vous tirez un autre trait de lumière qui descend juste en dessous du nombril là où se trouve le deuxième chakra, jusqu’à ressentir cette zone précise.

7) Enfin, vous tirez un dernier trait de lumière qui descend jusqu’au périnée, entre les organes génitaux et l’anus. Vous aurez alors une sensation de chaleur et de picotement à cet endroit.

Vous avez fait la jonction entre l’équilibre gauche-droite au niveau de l’esprit, de la tête, au niveau de l’âme, le cœur, et au niveau du corps physique, en particulier au périnée. Une fois que vous avez assuré la jonction de ces six centres d’énergie, vous êtes complètement centré, dans votre corps physique ainsi que dans vos corps subtils.

Le plus difficile à partir de cette étape est de supprimer tout stimulus visuel qui va arriver à votre conscience, ainsi que toute pensée. Ne gardez à votre conscience que le point du troisième œil et celui du périnée.

Dès qu’une pensée parasite, préoccupation journalière, ressenti du corps, arrive à votre conscience, instantanément recentrez votre conscience sur le troisième œil et le périnée. Dans un premier temps, les pensées affluent, des symboles peuvent même apparaître. A chaque fois, recentrez votre conscience et votre attention sur le troisième œil et le périnée. Au bout d’un laps de temps variable selon chacun, plus aucune pensée ni vision ne vient envahir votre esprit. Vous êtes complètement centré sur ces deux points.

Des vibrations commencent à apparaître sur le sommet du crâne, picotements, chaleur, pressions. Ne déplacez toujours pas le pôle de votre conscience. Ces énergies au sommet du crâne deviennent de plus en plus importantes jusqu’à créer une énergie lumineuse qui remplit votre tête. Vous risquez alors d’avoir des sensations d’éclairs lumineux. La sensation énergétique sur le front et au niveau du périnée s’intensifie. Il vous faut maintenir pendant une vingtaine de minutes cet état de concentration extrême sur les deux points, pendant que les énergies pénètrent par le sommet du crâne. Et lorsque l’énergie commence à devenir tellement intense que vous ressentez une douleur au niveau du troisième œil et du périnée, vous ne polarisez plus votre conscience sur ces deux points mais uniquement sur les flashes de lumière qui arrivent derrière vos yeux clos. Vous faites alors l’expérience de l’unité et de la lumière.

Cette phase ultime peut durer quelques secondes et jusqu’à quelques heures car une fois que vous baignez dans cette lumière, le temps et l’espace ne comptent plus. C’est la lumière dont parlent les gens qui ont fait une expérience au seuil de la mort, présentée comme une expérience transcendante que les mots ne peuvent ni décrire ni expliquer. Plus aucune pensée parasite ne peut vous envahir, ce qui explique une durée parfois longue, selon les personnes et selon les jours.

Avec mes remerciements au Dr Ayoun pour ses suggestions.
Philippe

Laisser un commentaire