Le fluor dans le dentifrice

Depuis des décennies on peut lire à l’occasion des articles sur le danger du fluor, notamment dans le dentifrice.  Depuis l’ère d’internet c’est encore plus facile de trouver tout un tas d’informations plus ou moins contradictoires. Recherchez « fluor danger », si vous souhaitez creuser le sujet.

Je ne vais pas relater ici les méfaits (supposés ?) sur la santé, n’étant pas spécialiste de la chimie et de la médecine. Ce qui repose sur des faits, c’est que le fluor a été utilisé pendant la seconde guerre mondiale dans les camps de concentration. Pourquoi ? Des doses répétées de très petites quantités de fluor provoquent chez les individus une réduction de leur capacité de résistance à la domination, avec un effet narcotique dans une certaine région du cerveau. Le fluor produit une lobotomie légère favorisant la soumission à ceux qui désirent les contrôler.

 
Le fluor dans le dentifrice
 
Et depuis,  la consommation de fluor a été étendue à tout le monde. Aujourd’hui nous constatons une population docile, pourtant inondée de scandales, de fraudes, de mensonges, supportant des injustices sociales, voyant ses libertés de plus en plus brimées et subissant des contrôles innombrables de toute sorte. Certes le fluor n’est pas le principal sédatif qui est administré à la population, il y en a d’autres plus pernicieux et bien sûr la manipulation mentale.

Ce qui suit est mon avis personnel. Au fil de mes expériences (médiations), de l’amélioration de l’hygiène de vie et de l’alimentation (végétarien et cru), le corps et l’esprit sont devenus de plus en plus réceptifs à tout. J’ai commencé à ressentir de nouvelles énergies et vibrations, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de moi. Il y a quelques années j’avais commencé à remarquer que très souvent après avoir brossé mes dents mes perceptions devenaient plus floues et que j’étais moins motivé.

Cette sensation se produit avec un décalage d’environ 5 à 10 minutes après le brossage, et elle peut durer une heure. Et même si mes sensations redeviennent « normales » après, je reste persuadé que l’effet sédatif (comprendre : transformation en gentil mouton) continue pendant un jour ou plus. Alors bien sûr c’est subtil, le fluor n’assomme pas, c’est pour cela que très peu de personnes s’en rendent compte.

Je précise qu’à l’époque je ne croyais pas vraiment aux méfaits du fluor sur la santé, et je n’y pensais pas. Je n’avais pas lu le moindre article sur ses effets psychiques, donc j’écarte tout effet placebo. Ce n’est que plus tard que par hasard je suis tombé sur cette information, ce qui confirmait ce que je ressentais.

Aujourd’hui j’utilise du dentifrice sans fluor. Il m’arrive à  l’occasion de refaire un test avec du dentifrice fluoré, la sensation de perte d’énergie est toujours là.

Je vous suggère de simplement faire le test en achetant un tube sans fluor, c’est tout bête mais ça va peut-être changer beaucoup de choses pour vous. Vous pouvez également fabriquer votre propre dentifrice, vous trouverez des recettes sur internet. J’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes qui fabriquent le leur. Pour ma part, j’y songe.

Je vous souhaite un bon brossage des dents… et du cerveau ?

Laisser un commentaire