Qui était Jésus ? Qui était Ben Laden ? Et vous, qui êtes vous ?

Il y a quelques temps, j’ai lu une canalisation de Matthew Wards qui dit avoir été l’évangéliste Saint Matthieu. Si ce qu’il raconte est vrai, alors l’histoire de celui que l’on a appelé Jésus prend une toute autre dimension. Jésus, Emmanuel de son vrai nom, était de haute famille : tout comme sa gracieuse amie Marie Magdeleine qui devint sa femme avec laquelle il eut une grande famille. Jésus était un enseignant des énergies de lumière. C’était un homme simple, avec des idées, des espoirs, des chagrins… Bref, un homme, cependant connecté à chaque instant à sa propre Lumière, un être souverain. Ses disciples étaient ses potes qu’il rencontrait lors de ses voyages autour de la mer de Galilée. Jésus insistait sur le fait que Dieu était partout dans la création. Grace à sa lumière il pouvait accomplir de grandes choses et encourageait les autres à faire de même : *Soyez la lumière du monde*. Je vous passe le coup de la mangeoire, du dernier repas, de la crucifixion et de la résurrection. Ceux qui ont inventé cela pour prendre le contrôle, on bien réussi leur coup, celui de faire croire qu’il est le seul fils de Dieu ! Le problème est que quand un certain nombre de personnes dans un groupe adhèrent à une idée, alors cette idée se propage spontanément dans le mental collectif du groupe et elle est admise pour vérité par tous (hic).

Qui êtes-vous ?

Plus près de nous, Osama Ben Laden (cousin de Omar Ben Salad dans Tintin ?) a défrayé la chronique de la peur ces derniers temps en endossant son rôle d’épouvantail planétaire. Je dois avouer que ce gars-là a eu aussi une destinée particulière. Premièrement il refuse sa tranquillité saoudienne et à lui seul, il chasse les russes d’Afghanistan, pour ensuite devenir de façon inexplicable l’archétype du terrorisme en s’appropriant la chute des tours de Manhattan afin d’être l’ennemi public numéro 1 et par là l’homme le plus recherché de la terre. Il joue ensuite à cache-cache avec la plus grande armée du monde qui contrôle toute la planète pendant des années, pendant qu’il distille ici et là ses messages de mort et de haine. Finalement, il termine lamentablement dans un assaut final à cent contre un et son corps est jeté en pâture aux requins. Les soldats de l’assaut sont portés absents et les requins n’ont pas laissé d’adresse. Pris d’indigestion tellement il est mauvais, ils l’ont vomi à coup sûr, pour que toute cette saga puisse redémarrer un jour si nécessaire. Dallas, ton univers impitoyaaable… Dommage, il commençait à m’être sympathique. Surtout quand il rajeunissait à vue d’œil sur les clips télévisés avec son pendentif Kalachnikov intact. Pour quelqu‘un qui était supposé avoir un insuffisance rénale… et vieillir comme tout le monde… quel prodige !

Nous en arrivons à la question essentielle : *Et vous qui êtes vous ? Qu’êtes vous venus faire sur cette terre, pendant ces grands changements ? En quoi le fait de connaitre la vérité sur Jésus ou Ben Laden vous fait avancer sur votre chemin vers votre propre vérité ?
N’est ce pas une distraction de plus pour votre mental pour perdurer la procrastination et trouver de fausses excuses ?* La  Lumière n’a que faire de toutes ces vérités et archétypes collectifs. Il est grand temps pour nous de reprendre notre statut de fils de Dieu, dans la souveraineté de qui nous sommes. Se détacher des croyances collectives est une clef vers la reconnexion à notre pouvoir créateur divin et se détacher des acquis en est une autre. Il y a de très belles choses qui se créent chaque jour sur cette planète, occultées par les médias au service du contrôle du mental. Osons sortir  de l’emprise du collectif pour exprimer notre unicité. Soyons le changement que nous voulons voir.
Si quelqu’un que nous chérissons ne prends pas le même chemin, continuons sur le notre en toute confiance et laissons lui son droit divin de continuer sur le sien.
Je vous souhaite uns bonne route à tous… dans la joie de nos retrouvailles.

Laisser un commentaire