Egrégores

Actuellement, nous sommes en train d’être pas mal nettoyés par les nouvelles énergies (qu’on le ressente ou pas) et le plus gros boulot se situe dans les sphères les plus hautes, et principalement aux niveaux mental et émotionnel.
Qu’est-ce que cela donne concrètement ?

En fait, les égrégores sont les vrais maîtres de la société des hommes. Ces formes pensées immenses nous contrôlent en saturant le plan mental de toutes les manières possibles, ce qui finit par créer une hypnose* sur nous. Comme elles sont en train d’être dégagées, ces pensées parasites hypnotiques sont de moins en moins efficaces et les hommes se réveillent petit à petit de-ci, de-là. En fait, cela signifie que les gens retrouvent de plus en plus la connexion à leur part spirituelle. Même si c’est encore léger et déformé.
 
 
Egrégores
 
 
Les institutions** ne sont rien d’autre que les incarnations de ces formes pensées. Ce sont elles qui dirigent notre monde et le déshumanisent. Mais concrètement comment est-ce que ça marche ?
L’institution crée un état qui provoque une frustration chez l’homme, en le faisant renier sa nature. Du coup, l’homme devient pervers sur le domaine que gère cette institution***. Et l’institution crée de nouvelles règles pour le frustrer encore plus, sous prétexte qu’il est pervers.
Et ainsi de suite. Mais, à aucun moment dans son hypnose, l’homme ne réalise que la perversion qu’il peut constater chez lui (ou au moins chez les autres) est générée par les règles elles-mêmes. C’est comme ça que la morale crée le pervers et, ensuite, s’auto-justifie en disant que, sans elle, l’homme ne peut qu’être pervers.

A qui profite tout ça ? Eh bien, l’énorme frustration générée va directement nourrir l’égrégore puisqu’il se nourrit de l’émotionnel. Et notre société toute entière est construite sur ce modèle, celui d’une machine à créer des frustrés, lesquels, en retour, nourrissent des égrégores avec leurs frustrations. Cela renforce l’égrégore, qui durcit encore ses règles, frustre encore plus, saoule encore plus l’homme de pensées et d’informations parasites pour le couper de sa vraie nature etc… Ne parlons même pas des institutions qui décident de se battre entre elles, et se nourrissent, ensuite, de l’émotionnel généré par le conflit.

Tel est le plan actuel, qui n’a d’ailleurs besoin de personne, et qui, de toute façon, est en train de se réaliser. Les énergies spirituelles (angéliques et autres) sont en train de plomber nos égrégores planétaires, qui sont vraiment peu de chose bien évidemment face à l’afflux d’énergie qui débarque en ce moment. Au passage, ces mêmes énergies nouvelles, issues du plan spirituel, sont en train de nettoyer notre mental et notre émotionnel individuel (c’est pareil au final puisque l’intérieur / extérieur est idem, mais ne compliquons pas). Du coup, nos perversions dégagent en même temps. C’est un plan qui est en cours et qui va durer un moment.

Au passage, tous les gens à la tête des institutions actuelles, sont là pour vider le karma que nous avons généré dessus, avec plus ou moins de décalage temporel. (Ne rentrons pas dans le détail, mais bon, un cowboy aux Etats-Unis (Bush) suivi d’un métis (Obama), louis XIV en France (Sarkozy), l’extrémiste religieux (Vatican), un Dalaï lama qui se soucie enfin du monde extérieur (Tibet) etc… Si l’on regarde toutes les institutions, on verra que quelqu’un a été mis là, ou est en passe de l’être, pour à plus ou moins long terme, vider le karma en cours.

* On comprend la frustration de Gurdjev (cf « fragments d’un enseignement inconnu » de Ouspansky) qui avait compris l’hypnose humaine et la réalité de sa condition, mais ne pouvait le révéler parce que le plan divin ne le souhaitait pas à ce moment-là. Et que seuls, certains étaient autorisés à sortir de l’illusion, puisque c’était le jeu collectif de cette période en train de s’achever.

** Un pays ou un groupe quelconque entre dans cette catégorie institutionnelle. Par définition il s’agit de groupes et de formes pensées, la spécialité du troisième niveau (3ème chakra). Au troisième niveau, celui de l’Ego, on fait des groupes qui se battent entre eux. Or, nous sommes en train de passer au 4ème (coeur et amour inconditionnel) et à l’unité, ce qui explique qu’elles n’ont plus rien à faire ici. Etonnamment, les avatars ne parlent que d’amour inconditionnel en ce moment.
Etrange coïncidence vous ne trouvez pas ?

*** L’énergie ne circule plus correctement et ça fait le pervers (déjà expliqué plein de fois avec le canal central et les chakras du bas), c’est aussi simple que ça.

A suivre… Demain…

Extrait de Journal d’un éveil du 3e œil – Tome 2, Christophe Allain

 


 

Commentaires

    • Bonjour Françoise,
      Il n’y a pas d’action pour vider le karma. C’est une élévation de la fréquence de la personne qui fait qu’elle se retrouve dégagée, par des prises de conscience, entre autre, avec l’aide de l’invisible ou de guides.

  1. Le nettoyage dont il est question pourrait-il être à l’origine d’une forte instabilité tensionnelle qui crée maux de tête, inconfort visuel, fatigue,…comme si les anciens schémas mentaux que j’observe et qui ne correspondent plus à qui “je suis” résistaient à laisser la place pour du “nouveau”? C’est une image et un ressenti.

    • Dans mon référentiel il peut y avoir différentes façon de ressentir cela. Si le nettoyage est complètement fait, c’est un simple constat. S’il y a des résistances à la mise en route du processus de nettoyage, il y a une période d’inconfort. Mais pendant le nettoyage, qui, toujours dans mon référentiel, ne dure que quelques instants, le temps de changer de fréquence, il n’y a pas d’inconfort, mais plutôt de la béatitude.
      Et c’est bien aussi de garder à l’esprit que l’inconfort est généralement un signe que l’on n’est pas aligné (ou centré) sur son chemin de vie, et qu’il y a des choses à revoir dans ses choix, ses croyances, ses pensées, etc.

      • Merci Philippe, ton avis confirme la sensation que çà résiste dedans et que c’est ce qui peut créer les symptômes. Je sais que je ne suis pas complètement alignée, je sais quoi faire pour l’être concrètement,et je ne le fais pas. La conscience est là, elle ne suffit pas à dissiper pensées et peurs (petit à petit manifestes) qui finissent par ébranler mon corps physique parce que je ne passe pas franchement à l’action qui me dégagerait d’une forme d’immobilité qui dure depuis trop longtemps à mon goût…
        Quand tu parles de changement de fréquence, est ce quelque chose que tu actionnes volontairement?
        Ce que tu décris à propose de “vider le karma” ressemble étrangement à ce que je vis dans l’accompagnement pour autrui; je ne me suis jamais souciée de savoir comment c’était possible. C’est la découverte de mes capacités intuitives qui m’a menée à çà et il est vrai que je vis alors des moments magiques et des états d’être indescriptibles avec des mots. Dans mon expérience, ce sont comme de magnifiques parenthèses. J’ai demandé à intégrer cela dans mon quotidien. Lié à çà ou pas, je ne parviens plus à assurer les tâches matérielles, administratives, etc…, je me mets en insécurité et la pression interne monte!
        Bref, si tu peux m’indiquer comment tu fais pour changer de fréquence (si c’est une clé) tout en assumant le nécessaire à la vie sociétale du moment, je suis preneuse. Merci et avec tous mes vœux d’accomplissement… ensemble… en 2016!

        • Bonjour Françoise,
          Merci pour ton long partage.
          La méditation en silence et la marche dans la nature, voilà les deux points principaux pour avancer. Il n’y a rien à comprendre, à chercher, à attendre. Tout vient progressivement, de manière consciente ou pas.
          S’entourer de personnes positives, observer sans juger, se nourrir sainement.
          Se passer de tous les médias d’information, télé, radio, presse (surtout si on se croit plus fort et que l’on pense comprendre la manipulation). Il faut plusieurs mois d’abstinence pour se nettoyer et enfin voir l’énormité de la chose.
          En réponse à ton interrogation sur l’aspect matériel, l’Univers prend soin de ceux qui sont alignés. La confiance absolue, un autre lâcher-prise. Et si des moments plus difficiles arrivent, s’enrichir de l’expérience.
          Bien à toi,
          Philippe

          • Merci infiniment Philippe. Il est bon de partager avec “plus averti” que soi…plus confiant….As tu toujours eu cette connaissance des phénomènes? accès à d’autres espaces, dimensions? Ne répond que si tu le souhaites. Dans tous les cas, merci.

          • Cela fait environ 5 ans que j’ai des perceptions. Je ne fais rien de particulier pour cela, à part le vide pour laisser de la place à l’invisible. Ce vide est souvent très bref, une seconde ou deux, cela suffit pour recevoir le message ou l’information, et parfois plus long, une minute, ou plus.

  2. Kikou … 🙂
    Et oui un drôle de truc cette aventure de passage inter-dimensionnel 😉
    Tout plein de bonheur et de paix intérieure à tous.
    Une pensée pleine spéciale pour toi Philippe ainsi qu’à tes proches <3

Laisser un commentaire