Pourquoi consommer de la viande est abberant

Si on arrête de consommer des produits d’origine animale :
• on réduit la destruction des forêts tropicales de 70 %
• on sauve 923 millions de vies qui crient famine
• on résout une grande partie du réchauffement climatique,
• on évite certaines guerres
• on sauve la planète de la plupart catastrophes naturelles
• on évite la naissance et la propagation d’épidémies
• on résout les problèmes de pénuries d’eau
• on met fin à la pollution des nappes phréatiques, des rivières et des océans
• on met fin à l’extinction de milliers d’espèces animales sauvages
• on met fin à l’acidification des océans qui tue le corail et la vie marine…

“La grandeur d’une nation et son avancement moral peuvent être appréciés par la façon dont elle traite les animaux.” Mahatma Gandhi (1869-1948) Leader spirituel et politique indien.

” Il faut devenir végétarien pour sauver l’environnement […] Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut en effet récolter la joie et l’amour ” Pythagore, mathématicien, philosophe et astronome de la Grèce antique

“Ce sera un grand progrès dans l’évolution de la race humaine quand nous mangerons des fruits et que les carnivores disparaîtront de la Terre. Tout sera faisable sur cette Terre à partir du moment où nous viendrons à bout des repas de viande et des guerres.”George Sand (1804–1876) Ecrivain française.

La production d’un kilo de viande de boeuf produit autant d’effet de serre que si vous rouliez avec votre voiture sur 250 kms.
La production d’un kilo de porc produit autant d’effet de serre que si vous rouliez avec votre voiture sur 30 kms.
La production d’un kilo de pommes de terre ou de blé produit autant d’effet de serre que si vous faisiez un créneau en vous garant.

Si tous les américains ne mangeaient pas de viande pendant un seul jour, on économiserait l’équivalent en gaz à effets de serre de 90 millions de billets d’avions New York – Los Angeles.

La production de viande gaspille les céréales. Un animal qui consomme 7 calories végétales (céréales) n’en restitue qu’une seule sous forme animale (viande).

Depuis 1960, environ 200 millions d’hectares de forêts tropicales ont été détruits, la plupart pour faire paître du bétail et cultiver des céréales destinée à nourrir bétail et poulets. http://www.ciwf.org.uk/

 
Pourquoi consommer de la viande est abberant
 

L’initiative Elevage, Environnement et Développement au sein de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture estime que 70% de la forêt amazonienne qui a été rasée l’a été pour produire de la viande.

Chaque année, 20 millions d’hectares de forêts sont détruites, soit l’équivalent de la surface de l’Angleterre, de l’Ecosse et des Pays de Galles réunies.

24 heures de déforestation libère autant de CO2 dans l’atmosphère que 8 millions de personnes prenant l’avion « Londres – New York ».

“Tant que nous sommes nous‐mêmes les tombeaux vivants d’animaux assassinés, comment pouvons nous espérer des conditions de vie idéales sur cette Terre ?” George Bernard Shaw – 1856-1950, Dramaturge irlandais, Prix Nobel de Littérature 1925.

Elever des animaux pour la nourriture nécessite plus d’1/3 des matières premières et des carburants fossiles aux Etats-Unis. Si nous adoptions tous une alimentation à base de plantes, seulement 2% des matières premières seraient nécessaires.
John Robbins “Diet for a new america”

Pour produire 1 calorie de protéine de viande, il faut en moyenne 28 calories de carburant provenant d’énergie fossile. Pour produire 1 calorie de protéine de céréales, il faut en moyenne 3,3 calories de carburant provenant d’énergie fossile.
David Pimentel, Cornell University

Si les humains passaient d’une alimentation carnée à une alimentation végétarienne, les réserves mondiales de pétrole dureraient 260 ans au lieu des 13 années prévues à l’heure actuelle.
John Robbins “Diet for a new america”

“Peu d’hommes pourraient supporter pendant 5 minutes l’observation d’un animal se débattant, avec un membre écrasé ou déchiqueté. Il est évident que la nourriture normale de l’homme est végétale…” Charles Darwin (1809-1882) Naturaliste anglais, théoricien de l’évolution

Un végétarien coute 25% moins cher à la société en terme de coûts médical. Un végétalien encore moins.

“L’effet physique qu’exercerait un mode de vie végétarien sur le tempérament humain aurait une influence extrêmement positive sur l’humanité.” Albert Einstein – 1879-1955 : Physicien allemand, Prix Nobel en 1922, père de la Théorie de la Relativité

Selon l’Institut des Ressources Mondiales, 100 espèces disparaissent chaque jour en raison de la déforestation [Ce chiffre monte jusqu’à 246 espèces par jour selon d’autres sources]. Environ 5 à 10 % des espèces vivant dans les forêts tropicales disparaîtront tous les 10 ans à partir d’aujourd’hui. Les niveaux d’extinctions d’espèces que l’on observe de nos jours sont similaires à ceux des 5 grandes extinctions de masse de l’histoire du monde. http://rainforestweb.org/

La production d’animaux d’élevage menace 306 des 825 écorégions. WWF

L’industrie de la viande est la 1ère cause de l’acidification de nos océans qui détruit le corail, 1er maillon d’une longue chaîne alimentaire marine. L’industrie de la viande est la 1ère cause de déforestation. Des forêts qui sont le lieu de la plus grande biodiversité sur la planète.

1,1 milliard de gens n’ont pas accès à l’eau potable.
• La quantité d’eau nécessaire minimum par personne et par an est = 18 250 litres
• La production d’1 kg de viande aura nécessité jusqu’à 20 000 litres d’eau.
Liu J. and Savenije H. 2008 / Lunqvist J. et al. 2008 (SIWI)

•70% de la surface terrestre est de l’eau,
• 97,5 % de cette eau est salée
• 2,5 % est douce
• 68,7 % de cette eau douce est sous forme de glace et 31,3% sous forme liquide
• 70 % de cette eau liquide est utilisée par le secteur agricole et la majeure partie par les animaux que nous élevons pour la viande. http://www.worldwatch.org/

Environ 50% de toute l’eau utilisée aux Etats-Unis est consommée par les animaux d’élevage.
John Robbins,The Food Revolution, p. 238.

Lorsqu’une personne passe une journée sans manger de la viande, cela représente une économie 5000 litres d’eau (soit l’équivalent d’une centaine de douches). Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)

Un rapport plus récent publié par l’Université de Californie à Davis révèle que:
• 370 litres d’eau sont nécessaire pour produire un repas végétalien complet.
• 1250 litres d’eau sont nécessaires pour produire un plat de poulet.
• 4552 litres d’eau sont nécessaires pour produire un plat de boeuf.

Approvisionner en eau 56 milliards d’animaux chaque année non seulement épuise les ressources en eau mais les pollue aussi. Le bilan ne s’arrête malheureusement pas là. S’il faut abreuver ces 56 milliards d’animaux, il faut aussi les nourrir. Une grande partie des céréales produites dans le monde leur est donc destinée au détriment des 923 millions d’humains qui souffrent de famine…

” L’homme réprime inutilement en lui‐même la plus haute aptitude spirituelle la sympathie et la pitié envers des créatures vivantes comme lui et en violant ainsi ses propres sentiments, il devient cruel. La consommation de chair animale est absolument immorale, puisqu’elle implique un acte contraire à la morale : la mise à mort.” Léon Tolstoï (1828 – 1910) Auteur russe

Les animaux d’élevage ne meurent jamais de faim pourtant un enfant meurt de faim toutes les 5 secondes et 923 millions d’autres souffrent de malnutrition. 10 millions d’être humains meurent chaque année de faim et de maladies liées à la famine. http://www.bread.org/

Près d’1 milliard d’être humains souffrent de la faim.
Près d’1 milliard d’autres êtres humains sont en surpoids.
Chaque année 760 millions de tonnes de céréales sont données au bétail, une quantité qui pourrait résoudre le manque de nourriture dans le monde 14 FOIS.

 
Pourquoi consommer de la viande est abberant
 

Un boeuf fournit 1500 repas alors que les céréales qu’il a consommé sa vie durant pourraient fournir 18 000 repas.
Arsitra.

Les céréales actuellement données aux animaux d’élevage pourraient nourrir 2 milliards d’humains.
New York TIMES – Mark Bittman

Sur une même période de temps, la même surface de terre peut produire
• 1 kg de viande
• 160 kg de pommes de terre
• 200 kg de tomates http://www.vegetarismus.ch/

“L’enfant qui sait se pencher sur l’animal souffrant saura un jour tendre la main à son frère”. Albert Schweitzer Théologien protestant, musicien, philosophe et mé¦decin alsacien, lauréat du prix Goethe en 1928 et du prix Nobel de la paix en 1952.

La consommation de viande affame donc notre monde, détruit nos forêts et la diversité du vivant, pollue l’air que nous respirons et l’eau que nous buvons… et plus directement encore… …pollue notre corps.

Une alimentation végétarienne aide à prévenir le cancer. De nombreuses études épidémiologiques et cliniques ont montré que les végétariens sont environ 50 % moins susceptibles de mourir d’un cancer que les non végétariens.
Phillips RL. Role of lifestyle and dietary habits in risk of cancer among Seventh-Day Adventists. Cancer Res (Suppl) 1975;35:3513-22.)

Les végétariens ont 50% moins de risque de mourir de diabète. En fait certains centres de santé aux Etats-Unis promeuvent le végétalisme comme moyen de faire disparaitre complètement le diabète. Beaucoup de diabétiques n’ont plus besoin d’injection d’insuline après être devenus végétaliens. http://www.rawfor30days.com/

Les mangeurs de viande ont 2 fois plus de cas d’Alzheimer que les végétaliens et végétariens, et certains pensent que la maladie de Parkinson est aussi liée à la consommation de viande.

Les végétariens on 24% moins de risques d’avoir des maladies cardiaques et les végétaliens 57% de moins.

Cuvier le grand naturaliste disait : “l’anatomie comparée nous enseigne qu’en toute chose l’homme ressemble aux animaux frugivores et en rien aux carnivores”. En effet, la denture, l’estomac et l’intestin de l’homme sont très différents de ceux des carnivores. L’intestin en particulier ne mesure que quatre à cinq fois la longueur du corps chez ces derniers, contre dix à douze fois chez l’homme. Ce parcours est trop long pour la viande qui a ainsi le temps de libérer ses toxines qui sont absorbées par la muqueuse intestinale avant de passer dans le sang. Ces déchets toxiques (urates, acide lactique, corps gras saturés, albumine) et les purines de la viande sont très difficiles à éliminer par le foie et les reins. Ce surcroît de travail fatigue et encrasse à la longue ces organes.

Une étude réalisée par des médecins belges a étudié le nombre de fois que des végétariens pouvaient presser un appareil de mesure de la force physique appelé « Grip meter » Les végétariens ont pu le presser 69 fois alors que les carnivores 38 fois seulement. Le temps de récupération était quant à lui beaucoup plus court chez les végétariens qui récupéraient de leur fatigue beaucoup plus vite que les mangeurs de viande.
Schouteden, A., Ann de Soc. Des Sciences Med. Et Nat. De Bruxelles (Belgium)

Les animaux les plus puissants et les plus résistants, l’éléphant, le taureau, le gorille, le rhinocéros, l’hippopotame, sont des animaux végétaliens. Les animaux exclusivement carnivores (moins nombreux qu’on ne le prétend) n’ont guère le choix, quant aux omnivores (comme l’ours), ils consacrent la plus large part de leur alimentation aux végétaux.

Il y a un siècle 80 % de nos apports protéiniques provenaient de végétaux. Aujourd’hui, 80% de nos apports protéiniques proviennent d’animaux.

La viande est pleine
• de traces d’antibiotiques et d’hormones pour que les animaux grandissent plus vite et puissent survivre aux maladies qu’ils contractent dans ces conditions d’insalubrité,
• de toxines produites par le stress des conditions de vie et de l’abattage,
• et de résidus de pesticides qui sont devenus concentrés en raison des toutes les céréales qu’ils ont mangées.

Il est intéressant de relever que l’ostéoporose est un mal inconnu dans les pays où l’on ne consomme pratiquement pas ou pas du tout de lait : en Inde, au Japon, en Thaïlande et aux Philippines par exemple. http://www.vegetarismus.ch/

Toutes ces informations sont frappantes et sont parmi les raisons qui poussent de plus en plus de gens dans le monde à réduire et arrêter complètement leur consommation de produits animaux. Pourtant il y a une autre raison qui pousse certaines personnes à être végétarien.
Celle de la compassion. Celle de ne pouvoir supporter de voir souffrir un autre être.
Celle de vouloir faire de sa vie une expression des plus nobles valeurs humaines.
Celle d’étendre ces plus nobles valeurs humaines à tout ce qui est vivant.
… C’est ce que les maîtres spirituels et les prophètes du monde entier sont venus nous dire.

 


 

Commentaires

  1. Bon… J’avais déjà eu l’occasion de lire les changements au niveau vibratoire que pouvait apporter une alimentation sans viande.. mais là…les arguments ne manquent pas… C’est le moins que l’on puisse dire.
    Sinon point de vue carence… Un complément d’information ne serait il pas le bienvenu ?

Laisser un commentaire