Comment trouver la réalité invisible et indestructible en vous

Vous avez dit que l’identification à notre forme physique faisait partie de l’illusion. Alors comment le corps, la forme physique, peut-il nous amener à la réalisation de l’Être ?

Le corps visible et tangible ne peut vous amener à l’Être. Ce n’est qu’une enveloppe, ou plutôt une perception limitée et déformée d’une réalité plus profonde. Dans votre état naturel de rapport intime avec l’Être, cette réalité plus profonde est ressentie à chaque instant : c’est le corps subtil et invisible, la présence qui vous anime. Alors, « habiter son corps », c’est sentir le corps de l’intérieur, sentir la vie en vous et, par conséquent, découvrir que vous êtes autre chose au-delà de la forme extérieure.

 
Comment trouver la réalité invisible et indestructible en vous
 

Mais ce n’est que le début d’un voyage qui vous amènera encore plus profondément vers un monde de paix et de grand calme, mais aussi de grande force et de vie intense. Tout d’abord, vous n’en aurez peut-être que des aperçus fugaces. Puis, grâce à cela, vous prendrez peu à peu conscience que vous n’êtes pas qu’un fragment insignifiant qui flotte, brièvement suspendu entre la naissance et la mort, dans un univers étrange, et qui a droit à quelques plaisirs éphémères pour ensuite connaître la douleur et l’anéantissement final. Au-delà de votre forme physique, vous êtes relié à quelque chose de tellement vaste, de si incommensurable et sacré, qu’on ne peut ni le concevoir ni en parler. Et pourtant, c’est ce que je suis en train de faire. Mais je n’en parle pas pour vous donner quelque chose en quoi croire mais pour vous montrer comment arriver vous-même à faire connaissance avec cette réalité.

Tant que votre mental accapare toute votre attention, vous êtes coupé de votre Être. Lorsque c’est le cas – et pour la plupart des gens ça l’est continuellement –, vous n’êtes pas dans votre corps. Le mental absorbe toute votre conscience et la transforme en « balivernes mentales ». Vous ne pouvez cesser de penser. La pensée compulsive est devenue une maladie collective. Le sens de votre identité provient entièrement de l’activité mentale. Comme votre identité ne prend plus sa source dans l’Être, elle devient une édification mentale vulnérable et toujours en manque. Elle crée la peur, qui devient l’émotion sous-jacente prédominante. La seule chose qui compte vraiment fait alors défaut dans votre vie : la conscience de votre moi profond, la réalité invisible et indestructible en vous. Pour devenir conscient de l’Être, vous devez vous rapproprier votre conscience, au détriment du mental. C’est l’une des tâches les plus fondamentales de votre voyage spirituel. Ceci démobilisera toute la conscience auparavant mobilisée par la pensée compulsive et inutile. Une façon très efficace de le faire consiste tout simplement à détourner votre attention de la pensée pour la diriger vers le corps, là où vous pouvez d’emblée sentir l’Être sous la forme du champ énergétique invisible qui donne vie à ce que l’on perçoit comme le corps physique.

Extrait de : Le pouvoir du moment présent, Guide d’éveil spirituel, Eckart Tolle

 


 

Laisser un commentaire