Comment se libérer du tourment

Eprouvez-vous de l’aversion à faire ce que vous êtes en train de faire ? Votre travail, peut-être. Ou bien une activité à laquelle vous avez accepté de vous livrer mais qu’une part de vous n’aime pas et que vous repoussez.

Entretenez-vous en silence du ressentiment envers un proche ? Réalisez-vous que l’énergie que vous dégagez ainsi est si nuisible, dans ses effets, que vous êtes en réalité en train de vous polluer vous-même ainsi que ceux qui vous entourent ? Regardez bien en vous. Y a-t-il la moindre trace de ressentiment, de réticence ? Le cas échéant, examinez tout cela aussi bien sur le plan mental qu’émotionnel. Quelles pensées votre esprit est-il en train de créer au sujet de cette situation ? Puis, remarquez l’émotion, qui est la réaction du corps à ces pensées. Sentez-la bien. Est-elle agréable ou désagréable ? Est-ce une énergie que vous choisiriez vraiment d’abriter en vous ? Avez-vous véritablement le choix ?

Comment se libérer du tourment

Peut-être profite-t-on de vous. L’activité à laquelle vous vous livrez est peut-être vraiment ennuyeuse. Une personne qui vous est proche est peut-être à coup sûr malhonnête, irritante ou inconsciente. Mais tout cela est sans importance. Que vos pensées et vos émotions concernant cette situation soient justifiées ou non, cela ne fait aucune différence. Une chose est certaine : vous êtes en train de résister à ce qui est et de faire du moment présent un ennemi. Vous êtes en voie de créer votre tourment, un conflit entre l’intérieur et l’extérieur.
Vous souillez non seulement votre propre être intérieur et celui de vos proches, mais aussi la psyché humaine collective dont vous êtes indissociable.
La pollution de la planète n’est qu’un reflet extérieur d’une pollution psychique intérieure, celle de millions d’individus inconscients qui ne prennent pas la responsabilité de leur vie intérieure.

Ou bien vous mettez un terme à tout cela et parlez à la personne concernée en lui faisant ouvertement part de ce que vous ressentez, ou bien vous laissez tomber la négativité que votre mental a créée par rapport à la situation. Cette dernière ne sert à rien d’autre qu’à renforcer un faux sentiment de moi. Il est important d’en reconnaître la futilité. La négativité n’est jamais la meilleure façon de composer avec une situation. En fait, dans la plupart des cas, elle vous emprisonne davantage et empêche tout changement réel. Tout ce qui est fait avec une énergie négative se pare à son tour de cette négativité et se traduit par plus de souffrance et de tourments. En outre, tout état intérieur négatif est contagieux : le malheur se répand plus facilement qu’une maladie physique.
Par la loi de la résonance, il déclenche et alimente la négativité qui est latente chez les autres, sauf s’ils en sont à l’abri, c’est-à-dire s’ils ont atteint un niveau de conscience élevé.

Êtes-vous en train de polluer le monde ou de ramasser les pots cassés ? Vous êtes le seul et unique responsable de votre vie intérieure et vous êtes aussi responsable de la planète. Il en va de l’extérieur comme de l’intérieur. Si les humains se débarrassent de leur pollution intérieure, ils cesseront également de polluer le monde.

Extrait de « Le Pouvoir du moment présent », de Eckart Tolle

Commentaires

  1. Merci pour ce beau partage,
    Eckhart Tolle est un auteur intéressant et son ouvrage “le pouvoir du moment présent” est un guide et un fil conducteur pour se recentrer dans ” l’ici -maintenant” par le pardon , le lâcher-prise et ressentir au plus profond de soi le bonheur calme et serein que procure le “pouvoir du moment présent”.
    ce ressenti même fugace parfois, est la potion magique divine qui permet d’affronter courageusement les difficultés de l’existence et les moments de découragement en pensant au futur……
    Une lumineuse lecture……….

  2. Merci Philippe,
    Dès que je commence à lire cet article j’ai reconnu l’auteur exceptionnel Eckhart Tolle. Le moment présent apporte la plénitude et nous fait tellement apprendre sur l’Unité Universelle. Il nous aide à se retrouver et à trouver notre route vers nos origines célestes.
    Merci à Eckhart de nous donner de sa présence en cette époque si chaotique, il nous guide à travers son expérience vers la connaissance (la lumiere). Merci à cette grande âme d’être là.

Laisser un commentaire