Comment ajouter du sens à votre vie

S’interroger sur le sens de notre vie est quelque chose de profond qui peut vraiment améliorer notre existence. Quand quelque chose a du sens, cela implique qu’il y a objectif qui compte pour nous. De même, mener une vie qui a du sens créé la sensation d’être utile. Des études scientifiques ont montré que ceux qui estiment que leurs vies n’ont pas de signification sont susceptibles de souffrir de dépression et de tendances suicidaires, tandis que ceux qui estiment que leurs vies ont du sens sont plus susceptibles d’avoir un sentiment de joie et de satisfaction dans la vie. Ajouter du sens à la vie n’est pas une science exacte, mais c’est possible avec un peu de temps et d’attention. Voici quelques suggestions :

 
Comment ajouter du sens à votre vie
 

Contemplez vos croyances.
Cherchez à comprendre votre rôle dans quelque chose de plus grand, que ce soit votre religion (ou son absence), la nature (Terre mère) ou l’Univers, etc. Ou encore, comment vous sentez-vous par rapport aux aspects positifs et négatifs de la nature humaine, à l’égalité ou l’inégalité entre les hommes ?

Évaluez vos valeurs.
Déterminez ce qui est important pour vous, concernant le monde tel que vous croyez qu’il est (ce sont vos croyances qui comptent, pas celles des autres). Des choses comme l’altruisme, l’honnêteté, la détermination, l’amour, la conformité, le divertissement et la richesse sont quelques exemples de valeurs auxquelles une personne peut souscrire. Ne soyez pas conformiste, ne cherchez pas à ressembler à un archétype judéo-chrétien qui vous a été inculqué par l’éducation. Regardez ce qui compte “vraiment” pour vous, et qui vous fait vibrer émotionnellement.

Identifiez votre but.
Prenez en compte vos croyances et vos valeurs, puis réfléchissez comment vous pouvez les appliquer à votre mode de vie afin de construire quelque chose de productif. Votre but doit être  multidimensionnel, et englober tous les aspects de vos systèmes de croyances et de valeurs.

Considérons les dimensions du bien-être et ce que vous pouvez développer pour donner du sens à votre vie. Choisissez des activités dans chaque catégorie qui s’alignent avec votre objectif :

  • Le bien-être social concerne la façon dont vous interagissez avec les gens et la façon dont vous vous reliez à votre communauté. Par exemple le développement de nouvelles relations, de bénévolat, de vie associative, etc.
  • Le bien-être spirituel est en rapport avec la définition de vos valeurs morales. Par exemple pratiquer votre religion, méditer, suivre des cours de philosophie, apprendre le yoga, etc.
  • Le bien-être intellectuel implique le développement de vos connaissances et de la compréhension. Par exemple les expériences, les études, les passions, les lectures, les échanges, etc.
  • Le bien-être environnemental inclus au sens le plus large l’écologie et la nature. Par exemple participer à des activités de recyclage, faire du jardinage, des randonnées, s’occuper d’animaux, etc.
  • Le bien-être physique englobe la santé et la forme physique. Par exemple les exercices physiques, les pratiques sportives, la relaxation, avoir une alimentation saine et équilibrée, etc.
  • Le bien-être émotionnel s’applique à votre estime de soi et la façon dont vous gérez les facteurs de stress de votre vie. Par exemple allez plus loin en contact avec votre moi intérieur à travers la méditation, etc.

A vous de jouer !
 


 

Commentaires

  1. J’ai lu avec intérêt vos articles. Ils abordent les questions clés, celles qui me tenaillent actuellement.
    Seulement, c’est plus profond que vous ne dites. L’échec social, professionnel, affectif font perdre tout goût à la vie. Et cela est encore plus grave et commun aujourd’hui, car ”seul au monde”est ce que nos sociétés pseudo-occidentalisées ont instauré.
    Comment etre joyeux si aucune des valeurs idéales ne porte de fruits.
    Comment etre joyeux qd seuls la perversion longtemps décriée et combattu a fait meilleurs épanouies et célèbres gens. La vie est un tissu de mensonges où rien ne vaut rien. La mort est devenue soulagement, meme pour les plus courageux.

  2. Bonjour Raymond, je vous comprends. Il n’est pas possible de vous répondre en quelques mots. Faire le chemin petit à petit, changer de vie, de fréquentations, prendre des décisions, faire des choix. Oui, le monde est un tissu de mensonges, d’hypocrisie, de méchancetés, de violences, de mensonges, etc. Il suffit de regarder autour de nous. Mais il est possible de s’élever au-dessus de tout cela, sans jugement et avec compassion, et de vivre pleinement heureux dans l’instant présent.

  3. Bonjour Raymond et Philippe, je ne résiste pas plus longtemps à poster mon point de vue, résultat de mon expérience et de mes découvertes. Sans prétention aucune …je lis vos mots et vous partage les miens:

    la vie, le monde serait un tissu de mensonges,…que regardez vous en regardant le monde? qui ment? qui se ment? C’est fou comme en commençant à changer de lunettes le monde m’est apparu moins moche, puis, presque beau, puis beau, puis…….je porte des lunettes et je les nettoie tous les jours.

    comment être joyeux? après bien des années de recherche au dehors, c’est en moi que j’ai retrouvé la joie (pas perdue, cachée dans la profondeur de qui je suis, j’avais oublié la clé et le mode d’emploi), une joie pure et parfaite qui ne demande qu’à être… et moi seule peut choisir de la laisser s’exprimer ou pas; et que c’est bon de la contacter et de la sentir même s’il fait gris au dehors…

    seule au monde, oui, se sentir seule au monde, c’est douloureux, humainement douloureux; pourtant c’est en vivant quelque chose comme çà que j’ai plongé dans ma douleur du moment, que j’ai demandé de quoi as-tu besoin, là, Françoise, maintenant et que çà a répondu “amour” et “être vrai”….et alors j’en fais quoi de çà? et bien j’ai cherché un atelier clown pour l’authenticité (je vous le recommande!) et j’ai découvert le mois suivant la pratique de la Joia (histoire de faire le plein de super…amour!).Tout çà c’est la Vie!!! rien n’est jamais acquis…qui a dit que c’était facile? Nous sommes les héros des temps modernes. A nous de construire le monde que nous voulons, à nous de faire vivre nos valeurs, de les incarner dans nos actes et nos paroles.

    Quant aux “meilleurs épanouis et célèbres gens”…comment savoir ce qu’ils vivent vraiment; est ce cela la recette de la joie? pas sûr.

    Raymond que je ne connais pas, permets moi de te dire, si la vie te présente ces monstrueuses expériences c’est que tu es équipé pour les dépasser; le “comment” t’appartient; toi, au fond de toi, tu sais.
    La société actuelle pousse à la solitude, oui. La solitude est parfois l’unique moyen de se retrouver, de se rencontrer, de découvrir en soi des trésors, d’apprendre à s’ouvrir, de demander de l’aide, de recevoir de l’aide….c’est un autre chapître.
    Dans l’ici et maintenant, être là, être la joie.
    Partage, authenticité.

Laisser un commentaire