Comment aider nos animaux de compagnie avec des thérapies holistiques

La médecine vétérinaire souffre aujourd’hui des mêmes maux que la médecine humaine. Le développement d’une haute technologie et de méthodes de prévention des maladies a abouti à une déresponsabilisation des personnes qui ont la charge de prendre soin de leurs animaux. Elles ont perdu confiance dans leurs capacités et ont délégué la santé aux professionnels qui leur paraissent savoir mieux qu’eux ce qui est bon pour leur animal.

 
Comment aider nos animaux de compagnie avec des thérapies holistiques
 

Dans la pièce de théâtre « Knock » de Jules Romains datée de 1923, le faux médecin déclame « tout bien portant est un malade qui s’ignore ». Presque un siècle plus tard, cette phrase, au départ humoristique est devenue une réalité, la médecine vétérinaire ou humaine s’étant rendue indispensable dans toutes les étapes de la vie : naissances médicalisées, vaccination dès le jeune âge, médicaments pour retarder le vieillissement etc.

Or, il faut savoir que c’est la médecine elle-même qui crée beaucoup de maladies qui s’expriment aujourd’hui.

Face à ce constat, j’ai à cœur de transmettre ce que la vie m’a appris afin que chacun puisse retrouver confiance dans son intuition et mettre en œuvre des méthodes simples, naturelles et accessibles pour prendre soin de son animal.

Un animal est un être complexe, ce n’est pas seulement un être de chair mais aussi un être qui exprime des émotions et qui a une âme. Il n’est jamais entré dans notre vie par hasard mais pour nous offrir l’opportunité de vivre une expérience de croissance évolutive dans la coopération mutuelle, l’amour et le respect.

Dans le cas d’une maladie ou d’un traumatisme qui met en jeu la survie de l’individu, il est évident que les progrès de la médecine et de la chirurgie moderne sauvent bien des vies. Cependant, la guérison des seuls symptômes n’est pas synonyme de guérison totale. Malheureusement, de nombreux médicaments ne font que rendre la maladie silencieuse. Ne pouvant s’extérioriser à cause de l’effet bloquant du remède, elle se replie à l’intérieur du corps et c’est comme cela qu’une maladie bénigne, aiguë qui n’a pas pu s’extérioriser par une fièvre salutaire par exemple, participera, des années plus tard à l’émergence de maladies chroniques de dégénérescence.

En tant qu’humain responsable de prendre soin de nos compagnons animaux, nous devons prendre conscience que les maladies n’ont en fait pas de cause extérieure. Les virus, les bactéries ne peuvent se développer que parce que le milieu intérieur est favorable au développement des éléments pathogènes.

Les maladies (les mal-à-dits) portent bien leur nom, elles révèlent un conflit interne entre les différentes parties de notre être que nous cherchons à museler et quand elles affectent nos animaux, c’est parce que dans leur immense amour inconditionnel, ils nous servent de soupape, de fusible, et ils prennent nos maux, tout en partie, par osmose cellulaire.

 
Comment aider nos animaux de compagnie avec des thérapies holistiques
 

Les maladies sont des opportunités de croissance quand nous acceptons de nous responsabiliser et de sortir du rôle de la victime et de la croyance que tout ce qui nous arrive survient de manière hasardeuse et aléatoire.
Reprenons en main notre santé et celle de nos animaux.
Reprenons en main la responsabilité de nos choix
Reprenons en main la responsabilité de notre guérison.

« Le symptôme n’est rien, le terrain est tout », cette phrase, attribué à Antoine Béchamp, un biologiste contemporain de Pasteur se confirme totalement avec les avancées de la science mais cette approche n’est toujours pas intégrée par la médecine dite conventionnelle qui a pour finalité de combattre, que ce soit les maladies, les virus, le cancer etc., alors que l’approche naturopathique va penser et raisonner équilibre et coopération avec le corps pour lui donner les moyens de s’auto-guérir.

Tout est inter-relié et par exemple prononcer le mot tumeurs (tu meurs) est un mot qui véhicule tous son potentiel mortel par la simple vibration qu’elle émet et qui la relie à un égrégore mortel. Nos cellules obéissent fidèlement à nos croyances profondes alors quand nous pensons tumeur, quand l’autorité médicale prononce ce mot auquel nous croyons, nous nous condamnons à mort nous mêmes ou nous contribuons à condamner les êtres concernés qui nous entourent et que nous aimons !

Arrêtons de penser maladie, changeons de référentiel. Pensons santé, harmonisation, unification entre les différentes parties de nous-mêmes, les autres et l’Univers. La santé est un état d’esprit, elle provient de l’acceptation que vivre ne signifie pas être toujours dans une zone de confort mais accepter de vivre dans un certain déséquilibre que nous pouvons apprendre à observer sans nous y identifier pour laisser passer la tempête dans l’acceptation, sans se laisser entraîner dans son tourbillon, grâce à l’activation de la Présence dans notre être.

Je vais partager avec vous des outils simples pour aider les corps physiques à élever leur fréquence vibratoire, ce qui permet aux cellules de s’aligner sur la fréquence de la Source, qui seule activera la guérison.

Pour soutenir son Œuvre, je ne vous parlerai pas de noms maladies ni de traitements spécifiques mais juste d’adjuvants qui vont aider à réactiver le potentiel de reliance à la Source. Ce sont nos résistances qui nous rendent la vie difficile mais nous sommes en train de collectivement élever notre fréquence vibratoire pour changer de paradigme et passer d’un état de souffrance et de séparabilité à un état d’harmonie et de fraternité à tous les niveaux.

Nous n’avons plus de temps à perdre et pour les êtres qui s’éveillent depuis peu, les outils à mettre à leur disposition se doivent d’être concis, rapides, simples et efficaces.

Caroline Bron
Vétérinaire

caroline.bron@wanadoo.fr
06 41 27 10 32

 


 

Laisser un commentaire