Le secret : Tout est là

L’anecdote qui suit est tout particulièrement destinée à ceux qui sont en recherche dans ces temps de changements et de grands chamboulements.

Ce matin il faisait brouillard. Je me suis décidé de faire une marche afin d’éclaircir mes idées et de me relaxer dans la nature. J’ai pris un sac au cas où je trouverais des champignons. J’aime ramasser les champignons car je retrouve alors l’enfant que je suis qui part à la chasse au trésor pour trouver des joyaux à partager avec les autres. Je me suis rappelé que je suis invité ce soir et me suis dit qu’une bonne soupe des bois serait la bienvenue à partager. Mon intention était mise.

Champignons

Mais voilà, mon mental est un fieffé coquin. Il m’a emmené sur des sentiers battus pour visiter et revisiter des places ou il croyait que la cueillette ne serait qu’une simple formalité. La déception l’attendait au coin des fourrés : rien !
Alors j’ai décidé de continuer ma ballade à travers d’autres endroits connus de moi. J’ai glané ici et là quelques bouquets de trompettes des morts mais rien qui aurait pu être l’ingrédient majeur d’une bonne soupe.

Peu à peu la vision de la soupe du soir est devenu plus floue, puis elle s’est estompée complètement. J’ai décidé alors d’explorer des sentiers inconnus et de respirer l’espace entre les arbres. J’ai continué sans savoir où j’allais. Le bois était devenu un peu hostile et me suis demandé comment des champignons auraient pu pousser par ici. J’ai décidé de parcourir encore une vingtaine de mètres avant de rebrousser chemin vers la maison.

Soudain mon regard fut attiré, je ne sais comment, par une botte de trompettes. Je l’ai cueillie et j’ai réalisé au même moment que je me trouvais au centre d’un énorme cercle de pieds de moutons qui poussaient là paisiblement au milieu de nulle part. La cueillette a été prolifique, dans la joie de l’enfant de toujours, qui, le cœur battant, amasse des trésors. J’ai remercié la Terre Mère et la force invisible qui m’avaient conduit jusqu’à ce lieu pour combler mon intention.

Tout est là : c’est le secret. Mais nous sommes si compliqués, aveugles et obstinés que nous ne le voyons pas. De plus nous n’aimons pas sortir des chemins battus pour vivre l’aventure. Et pourtant ! C’est là que se trouve la vraie Vie, animée par cette formidable Intelligence. Elle ne demande qu’à nous guider une fois que nous avons posé notre intention et que nous avons lâché prise avec le résultat.

Puissent ces ligne être une source d’inspiration pour beaucoup d’entre nous.


 

Laisser un commentaire