Parfait ou impeccable ?

Qu’est-ce que la perfection ? C’est une vue du mental.
Ce qui est parfait pour l’un ne le sera pas pour l’autre.
La perfection est également liée à un jugement, donc à une dualité.
Le jugement d’autrui ou de soi-même.
L’autocritique et le jugement de soi ne font que renforcer l’emprise du mental.
Dans la Conscience de Dieu il n’y a pas de jugement.

 
Parfait ou impeccable ?
 
La perfection est l’alliée idéale de la procrastination.
Le temps passé à atteindre la perfection éloigne de l’action véritable et retarde le projet.
Le mental adore procrastiner, parce qu’il n’aime pas les changements.
Soyons aussi attentifs aux changements, s’ils ont pour seul objectif de nous maintenir occupé.

L’imperfection c’est aussi une vue du mental, comme la perfection.
Alors que faire ? Etre impeccable.
On ne peut pas être authentiquement impeccable en restant dans le mental.
L’impeccabilité est une attitude juste, centrée, à l’écoute, orientée vers les signes et les intuitions, en pleine Conscience.
Toute forme d’intelligence, telle qu’elle peut l’être comprise par le mental, ne permettra jamais d’être impeccable.

L’impeccabilité est une exigence de la Conscience.
Elle ne tient compte que du moment présent, sans projection dans le futur ou le passé, sans intervention du mental / égo.
Elle est vraie dans le moment présent, elle change comme le font les situations, les énergies, les personnes.
En tant que thérapeute, être impeccable c’est de permettre à autrui d’aller au plus profond de lui-même et de ses questions.
L’impeccabilité du thérapeute permet à autrui de trouver les réponses et la voie de la guérison.
Etre impeccable c’est reconnaitre la Souveraineté de l’autre.

Etre impeccable ne correspond à aucun critère de notre éducation judéo-chrétienne.
En pleine Conscience, donc connecté à la Source, l’impeccabilité n’a que faire des bons usages si quelques mots crus bien placés peuvent aider l’autre à avancer. Comprenez bien que ce n’est pas une réaction de l’égo face à une situation, mais une inspiration sur la manière d’agir. C’est assez facile à déceler. Et c’est pareil pour les émotions « positives », vouloir être gentil avec quelqu’un n’est pas être impeccable, la volonté étant du monde du mental. Rien n’est sûr que, dans le moment présent, c’est une attitude « sympathique » qui aidera le plus.

Ca n’est pas facile pour moi de trouver les mots pour définir l’impeccabilité.
Il n’y a que la pratique pour apprendre. La prochaine fois qu’un(e) ami(e) vient vous demander un conseil, ou vous confier quelque chose d’important, centrez-vous, écoutez sans laisser agir votre mental, ne réfléchissez pas, et dites tous simplement ce que vous ressentez et les messages qui vous viennent. N’ayez pas peur de chercher les mots, prenez votre temps, sans laisser le mental y ajouter sa sauce d’explications et de suppositions. Posez-lui les questions qui vous viennent à l’esprit, c’est souvent dans les questions qu’autrui trouvera ses réponses.

Commentaires

  1. C’est vrai, seule la parole peut être impéccable… Et ensuite la magie opère.
    Car une seule parole par éveil.. Il faut aller chercher celle qui correspond parmi les canaux de la création, ou chaque lettre est créatrice.. Pouvoir du thérapeute Akashique.

    Cordialement

Laisser un commentaire