Les croquettes pour chiens et chats

Sur le net, si le sujet vous intéresse, vous trouverez des articles bien documentés mais pour ceux qui n’ont ni le temps ni l’envie d’approfondir cette matière, je vous partage quelques pistes de réflexion.

Tout d’abord, quelques informations concernant leur composition :

  • Pulpe de betterave peut signifier résidu de l’industrie sucrière
  • Farine de viande peut signifier qu’elle soit fabriquée à partir d’animaux d’équarrissage
  • Céréales, cela peut être l’orge fermenté, déchet de l’industrie de la bière
  • Protéolysat signifie plumes, becs, pattes broyés et transformés.

Ne soyons plus naïfs, nous nourrissons nos compagnons avec des déchets  qui ont pu être recyclé pour le plus grand profit des industriels. Les croquettes ont complètement envahi le marché en 25 ans.

Je n’énumérerai pas tous les méfaits de ce type d’alimentation mais il est cocasse de lire sur un site qui vend des croquettes de toutes les marques. La marque X établit un nouveau concept en matière d’alimentation : des croquettes conformes aux besoins biologiques des chiens.

  • Teneur élevée en protéines de viande fraîche
  • Pas de céréales
  • Peu de glucides
  • Riches en fruits et légumes
  • Bienfaits des herbes et des bactéries probiotiques

C’est à dire que  les autres marques qu’ils vendent ne respectent pas les besoins physiologiques et qu’ils le savent !!!
Je vous suggère de lire les étiquettes des croquettes que vous donnez en toute bonne foi, aux animaux que vous chérissez, qui vivent à vos côtés.

 
Les croquettes pour chiens et chats
 

Indépendamment de leur composition, souvent très pauvres en viande, ce sont des aliments ultracuits à haute température pour tuer tous les germes et donc complètement dévitalisés.

Les vétérinaires sont pas mieux formés que les médecins en matière d’alimentation. Ils font de leur mieux pour la grande majorité et ils sont convaincus que les aliments qu’ils proposent sont ce qu’il y a de meilleur comme nourriture.

C’est juste que ce qui est vrai dans un niveau de conscience ne l’est plus dans le suivant et le plus important c’est donc de nourrir nos compagnons avec des aliments qui sont en adéquation avec nos valeurs.
Pour la personne carnivore, les protéines de viande sont indispensables à la santé. Pour le végétarien, ce sont les fruits, les légumes, les graines germées qui lui apporte tous les nutriments indispensables.
Pour le respirien, c’est la Lumière qui le nourrit.

Chacune de ces personnes a raison dans son système de référence. Le défi que nous avons tous est de choisir de nous mettre le plus possible en cohérence avec les valeurs qui nous habitent dans le présent. Or les chiens et les chats qui ont choisi de vivre à nos côtés, évoluent avec nous par osmose cellulaire et par conséquent, leur alimentation a aussi besoin d’évoluer avec nos changements de conscience.

Pour remettre un peu de Vie dans leur nourriture, sans abandonner les croquettes si pratiques, si économiques, si appétentes, et si inadaptées… il est souhaitable de rajouter un peu d’aliments frais et crus qui vont apporter de l’énergie vitale. Cela peut être de la viande, ou du poisson mais aussi des fruits que les chiens adorent en général et également des légumes mais broyés et en petite quantité. Quand je propose des aliments vivants à mes chiens je suis parfois très surprise de leur goûts. Il faut juste oser leur proposer des aliments variés pour découvrir leurs préférences alimentaires du moment.
Si c’est le végétarisme qui vous attire, c’est tout à fait possible de nourrir les chiens avec une base de riz, de légumes verts et de lentilles. Ensuite il faut être créatif comme pour nous, ajouter de l’huile de première pression à froid, des graines germées, des algues, de la levure de bière, des œufs, quelques fruits, etc. Et varier en fonction des saisons et des jours.

Enfin, si vous souhaitez les nourrir avec de la viande, cela peut aussi être bien, à condition qu’elle soit crue. Vous aurez toutes les informations sur les sites « barf »

Pour les chats, c’est plus compliqué. Ils ont besoin de taurine qui ne se trouve que dans la chair animale et ils sont plus carnivores que les chiens. Pour l’instant je n’ai pas d’autres solutions à proposer que la viande et le poisson cru mais franchement avec les chats qui mangent un peu tout le temps, je ne trouve cela ni facile ni agréable à mettre en œuvre. Si vous avez des solutions à proposer merci de me les partager.

En conclusion, nos compagnons ne sont pas faits pour se nourrir d’aliments cuits surtout exclusivement, ni de gluten, et encore moins de sucre. Il existe quelques marques de croquettes qui ont une composition équilibrée mais il est évident que leur prix est très élevé.

PS : J’ai une amie qui habite dans le sud et dont un chiot avait la leischmaniose et était plein de croûtes et pas très en forme. C’est une maladie parasitaire assez grave que l’allopathie ne sait pas guérir. Elle l’a nourri avec un régime végétarien et les symptômes ont disparu. A l’âge de 5 ans, elle lui a redonné de la viande, même crue, et les lésions sont réapparues aux mêmes endroits. Il était donc toujours porteur de la maladie. Elle a bien sûr repris le régime végétarien et il a guérit de nouveau. Ce n’est qu’un témoignage dont on ne peut  bien sûr faire une généralité.

Commentaires

Laisser un commentaire