Avoir une seule pensée

Apprenez à nourrir en vous une pensée centrale, comme un noyau, un foyer autour duquel tout le reste viendra s’organiser. Autour de ce noyau plusieurs cercles pourront se former, mais au centre il doit y avoir une seule pensée. C’est à cette condition que vous donnez un sens, une cohérence à votre vie. Il n’est pas interdit d’avoir des idées et des projets plein la tête, mais on ne peut construire quelque chose de solide qu’à partir d’un point central.

Peu d’hommes et de femmes se lèvent le matin avec un idée fondamentale qui guidera leur activité et leur comportement durant toute la journée. Dès le réveil, la plupart s’agitent dans tous les sens, ils sortent, ils rentrent, et le soir ils se couchent épuisés, pour recommencer le lendemain : ils auront peut-être d’autres pensées, mais tout aussi désordonnées.

 
Avoir une seule pensée
 

Qu’ils décident d’être enfin habités et guidés par une idée, et alors, des forces qu’ils ne connaissent même pas et qui sont pourtant présentes dans leur subconscient, dans les cellules de leur corps, s’éveilleront, associeront leurs efforts et ils se sentiront éclairés, aidés, guidés. L’idée que vous devez mettre au centre de votre vie peut se traduire par un seul mot : lumière.

Extrait de Pensées quotidiennes, Omraam Mikhaël Aïvanhov

 


 

Commentaires

  1. Oh 🙂 merci
    Je me centre sur la téléportation de manière naturelle mais le mot « lumière » me parait une meilleure idée 🙂
    Douces pensées à tous.

Laisser un commentaire